PORTUGAL

12 août 2016    389ème étape

Etape du jour:              OLHÄO           
Distance jour:                  68 km                             
Déviv+jour:                      395m                                     
Distance totale:              36527 km                     
Déniv+total:                    294921 m                               
T°sur le vélo:                      40°C                                 

Hola amigos
Quelle est pénible cette étape de Olhâo, du début à la fin vent de face, et un vent fort pas une brise, du solide ! j'arrête avec un mal aux cuisses.
Je suis assez heureux de quitter cette région de l'Algave qui est la région la plus touristique du pays, mais qui accueillent les touristes pour les plages splendides, les restaurants et les discothèques, bref ! tous ce que je fuis.
je vous embrasse
le marcelou et vinso 
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

5-6-7-8-9-10 août 2016 - 382-383-384-385-386-387ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:    SAN MARTINHO(26)  SANTA CRUZ(30)  CASCAIS (99)  SETUBAL(16)  PORTO COVO (33)  MARIA VINAGRE (88m)
                              DO PORTO
Distance jour:            93 km                          88 km                  85 km                  75 km                  88 KM                  82 km
Déniv+jour:                645m                          916m                    992m                  606m                  572m                    1240m
Distance totale:        35960 km                  36048 km          36133 km            36208 km            36296km              36378 km
Déniv+total:                289497m                  290413m            291405m            292011m              292583 m            293823m
T°sur vélo:                    31°C                          41°C                    40°C                    48°C                    4O°C                        35°C

Hola amigos !
Hélas, je n'ai pas vu la grosse vague. J'ai fait ce passage à S Martinho do Porto afin de raconter à mon "capitaine" la grosse vague....pas vue.
En 2011 une vague dépassant les 30 m de haut (un immeuble de huit étages) record par Mc Namara. Nazaré a fait les gros titres des journaux ces dernières années en raison des vagues gigantesques qui déferlent au nord de la ville et des surfeurs intrépides qui viennent y battre des records. Mais pas vu !!
D'abord un détour sur la presqu'ile de Peniche qui reste un port en activité. Un tour de la presqu'île afin de voir le centre fortifié qui était le lieu de détention des prisonniers politiques sous le régime de Salazar.
Passage par Öbidos qui est un petit village entouré d'un rempart crénelé, de rues pavées et de maisons blanches (chaulées)charmant petit village.
Beaucoup de moulin à vent dans cette région, il faut dire qu'il y a effectivement du vent; Vent qui est un problème pour les incendies qui enflamment actuellement le Portugal. Sur trois régions, j'en ai traversé deux et ces lieux sont frais en moi, je me régalais à traverser ces forêts de pins avec le chant des cigales.
Je fais pourtant attention de ne pas faire trop chauffer les plateaux par ma  vitesse, je réduis afin de ne pas provoquer d'incendie....
Sortie d'un conte de fées, Sintra avec ses collines (hé oui !) ses somptueux palais me conduit sur ma fin de parcours à Cascais.
Les trois jolies plages de ce paisible village de pêcheurs est une station balnéaire prisée des Lisboètes. Il y a une queue de voitures sur plusieurs kilomètres. Station balnéaire de grand standing,la ville compte des jardins luxuriants, des petits musées. La ville est en majorité piétonne. J'ai opté d'y séjourné (pas une bonne idée) afin d'avoir un hôtel qui puisse me fournir le wi-fi afin d'avoir ma fille que je n'ai pas skypée depuis mon départ de Chandler (depuis le 13 juillet). Effectivement , avec l'hôtel j'ai "Cascais". mais il n'y a pas de prix pour avoir ma fille.
Le matin direction Lisboa .
Je reprends ces news car elles ne sont pas parties (pas de wi-fi sous la tente, sans doute cage de faraday). Visite assez rapide de Lisboa et direction la terre d'en face. La différence de population est très nette, dès le village de Seixal (face à Liboa) tu comprends que dans ce petit village, soit t'es pêcheur, soit.....C'est plus agréable et un peu plus touristique un peu plus loin, il y a des pistes de randonnées, des piscines naturelles dans les collines et cela amènent un peu le touriste.
La ville de Setubal est une ville assez  également un peu touristique et est un peu dynamique dans son centre ville. De bons petits cafés sont agréables (j'en ai fait trois) et tu peux boire la bière avec tapas à bon marché, ou boire une bonne sangria bien fraîche. J'ai bu un litre dans mon troisième café, mais avec des tapas ! sinon cela ferait ivrogne.
Très jolie péninsule sur Treia en traversant une réserve naturelle sur une vingtaine de kilmètres en direction de Sines, avec un passage obligé  sur autoroute de 20 km. La route normale se terminait sans aucun choix possible pour un vélo. Vinso m'a dit d'y aller et de rouler sur la bande d'urgence...l'autoroute n'était pas trop fréquentée. Il a eu raison.
Après Sines une bande de villages avec des plages, des criques de toute beauté, dommage que la route est défoncée et que j'ai même été obligé de prendre environ dix kilomètres de piste.

Je reprends  jeudi 11 août 2016  388ème étape
Etape jour:            ALCANTARILHA (26m)
Distance jour:                  81 km
Déniv+jour:                      783 m
Distance totale:              36459 km
Déniv+total:                    294526m
T°sur le vélo/                    40°C
Après le commentaire de Marco sur mon silence, je fais donc un arrêt un peu plus tôt et surtout dans un hôtel afin de vous passer ces news.
Effectivement cela faisait une semaine de non diffusion... Pour trouver une chambre il faut galérer, l'Algave est la côte d'azur du Portugal et j'ai dû casser la tirelire. Heureusement que j'ai donné l'adresse de Marco à la réception.
Ceci étant dit, je pense quitter le Portugal demain sinon après demain matin, je suis à 20 ou 30 km de Faro, donc frontière  et direction Seville puis Gilbraltar.
Les température prisent sur le vélo sont bien inférieures à la réalité, car le compteur est à l'ombre de mon corps, aujourd'hui par exemple je suis sûr qu'il faisait plus de 40°C car malgré les protections (chapeau, lunettes, crème) j'ai "cramé" et j'envisage de passer à une crème 100% de protection.
je rencontre pas mal de Français, camping car, voiture, travailleur saisonnier, souvent un petit coup de klaxon en passant.


je vous embrasse
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

le 03 et 04 août 2016 - 380 et 381ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:              TORREIRA (6m)      FIGUEIRA DA FOZ (29m)
Distance jour:                    102 km                              93 km
Déniv+jour:                        507m                                645m
Distance totale:                35760 km                        35853 km
Déniv+total:                      287973m                          288618m
T°sur le vélo:                        27°C                                    23°C

Hola Amigos !
température en forte baisse, et pour le deuxième jour pluie ! ça faisait longtemps que j'avais roulé sans elle.
Itinéraire le long de la mer pour la première journée, et à l'intérieur pour aujourd'hui. Beaucoup de piste cyclable pour hier tandis qu'aujourd'hui c'est à travers une forêt de pin, agrémentée par la pluie et le reste de chaleur une belle odeur à mettre en flacon, et si l'on peut on y met le chant des cigales que la pluie n'arrêtent pas de chanter.
Je roule bien, et je pense être sur Lisbonne demain soir, voir après demain matin.
Je dois vous dire que ma présence à Porto a été longue, car le samedi 30 août un ami fêtait son anniversaire à Toulouse. Un ami n'a pas de prix et j'ai donc pris un rapide aller/retour Porto-Toulouse afin de lui faire une surprise. J'espère qu'il ressentira cette attention d'amitié que j'ai aimé à lui faire.
Désolé pour les Toulousains qui étaient si près de moi mais qui n'ont pas eu de mes nouvelles, d'abord le passage a été très rapide et ensuite j'étais hébergé chez un ami qui a une maison à la campagne et où la connexion téléphonique est pire qu'au bout du monde.
Donc une bonne reprise avec j'espère le beau temps qui reviendra.
Aujourd'hui j'ai fait un détour par Figueira car il me semblait que le port était cité dans une revue touristique, je me suis trompé !! c'est un peu plus bas.
Je vous embrasse, car j'ai faim et il faut que je réussisse à mettre mes affaires à sécher.
Je vous embrasse ainsi que vinso qui est content de la reprise.
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Du 27 au 30 juillet 2016 - visite de Porto

Cliquez pour agrandir l'image
Hellos gueridos amigos
Ce ne sera pas comme ça tous les jours !!
En effet, la visite de Porto se fait après un sympathique petit déjeuner à l'hôtel. Métro, et direction le centre du vieux Porto.
Ville très touristique, les petites rues pavées sont gorgées de touristes. Pour trouver son chemin, pas de problème, vous demandez à une personne de mon âge (mais, non pas un vieux) et il a de grande chance d'avoir travaillé en France et vous indiquera la route en Français. Je suis très surpris par le grand nombre de Portugais ayant travaillé en France, on a l'impression que le Portugal entier à séjourné chez nous. Je me souviens effectivement qu'à mon adolescence nous avions beaucoup de Portugais, Italiens, Espagnol, Polonais et Arabes. Pourquoi voyager afin de connaître les coutumes des pays voisins, nous avions tout sur place. Et tout se passait à merveille.
Donc, ce ne sera pas tous les jours comme ça. (je continue) Je passe au mercado de Bolhâo, agréable petit marché, mais dommage que les travaux de rénovation lui prennent les 3/4 de sa surface. Belle ambiance, belles odeurs de fruits, les tomates ressemblent à des tomates (ça existe), et les olives, poissons viande et légumes côtoient le linge brodé.
Midi trente, et si je me faisait un petit lunch dans ces petits cafés du marché ? allez, salade de tomate et une assiette de la charcuterie locale (ça c'est pour le régime), puis goûtons voir si le vin est bon (comme dirait la chanson). Une petite bouteille de vin du Haut Douro. Pesos de Regua je connais. Vin très coloré, 13°C, bon.
Pour terminé la visite, je choisi le côté ombre pour éviter les additions de degrés.....
Dans une petite rue, je tombe sur une cave qui fait déguster le "vihno verde" vin blanc qui est fait avec des raisins qui ne sont pas arrivés à maturité. Vin vif, très légérement pétillant, pris frais il est agréable à boire. Je n'ai pris qu'un verre, dommage de ne connaître qu'une seule "quinta".
Toujours à l'ombre j'arrive dans le quartier de Ribeira, classé au patrimoine de l'Unesco, où les "Tripeiros" surnom des habitants de Porto qui signifie "mangeurs de tripes, prennent un verre et regardent tous ces touristes devant les devantures anciennes de magasins, prenant des photos des places, des monuments, des.......enfin bref, des touristes.
Mais que vois je en face ? c'est le quartier Vila Nova de Gaia, où les caves des grandes maisons (et petites) de Porto recèlent de grande quantité de salles de dégustation. Ce serait faire injure à cette ville que de manquer cet attrait culturel, et vinso n'en saura rien...
Je fais donc quelques caves.....et je goûte le Porto blanc, rouge, réserve, 10,20,30 ans.....grâce à ce jeune Bordelais en stage d'oenologie sur une durée de deux mois.
Je regagne ma station de métro (toujours à l'ombre) pour rentrer à l'hôtel. Je ne sais pas pourquoi, je me suis endormi et arrive en terminus, alors que je devais changer en cours de route. Retour en arrière, changement de convoi.
Après lecture, et petite sieste, le repas du soir se fera.....à l'eau minérale.
Evidemment cette journée alimentera les commentaires de Christine et de Michel.
Eu abraço a todos vocês
Le marcelou et vinso
Titre 1:valeur 1
Titre 2:valeur 2
Titre 3:valeur 3
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

24 et 25 juillet 2016 - 378 et 379ème étape

Etape du jour :            CINFAËS  (404)              PORTO (100)
Distance jour:                      59 km                            89km
Déniv+jour:                          1264 m                          1165m
Distance totale:                  35569 km                      35658km
Déniv+total:                        286301 m                      287466m
T°sur le vélo:                          41°C                                45°C

hola amigos !
Il va falloir s'arrêter pour pouvoir boire. Boire ou pédaler, j'ai fait mon choix. On ne peut pas passer dans une région avec une telle culture de viticulture (2000 ans) sans goûter ces vins. J'arrête donc de pédaler quelques jours, visites, tests, connaissances......
Je suis donc arrivé hier sur Porto avec une bonne chaleur sur le vélo, la route souvent le long d'une roche renvoyant la chaleur ainsi que l'asphalte, il y avait 45°C et cela occasionna évidemment plusieurs arrêt dans les cafés afin de récupérer "aqua et gelo ".
Porto a l'air d' être assez petit, et je me suis stationné pas très loin d'un arrêt de tram, afin de facilité mes déplacements de visites.
Je pense qu'il faut mieux faire la vieille ville à pied qu'en vélo, en vue les petites ruelles qui ont l'air d'avoir une sacrée pente.
Je vous embrasse TOUTES et tous
Le marcelou et vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

22 et 23 juillet 2016 - 376 et 377ème étape

Etape du jour:            VILA NOVA DE  FOZ  COÄ(416)              PESO DA REGUA (150)
Distance jour:                            72km                                                  88 km
Déniv+jour:                                1012m                                                  1363 m
Distance totale:                        35422km                                            35510 km
Déniv+total:                              283674m                                            285037 m
T°sur le vélo:                                  41°C                                                      40°C

Olâ amigos !
J'ai dû lâcher un " c'est loin, mais c'est beau ! " la route d'aujourd'hui samedi  a été encore plus belle que les jours précédents, somptueux !
Les collines sont couvertes de vignobles en terrasses et ponctuées de "quintas" (propriétés) surplombant le Douro. Un paysage remodelé par 2000 ans de viticulture. Le panorama est splendide et la route pour se promener est somptueuse, qu'on y vienne en bateau, en train , en voiture. Mais elle est encore plus belle à bicyclette malgré le dénivelé. Cette beauté est largement reconnue, puisque l'Unesco a inscrit la totalité du vignoble du Haut Douro au patrimoine de l'humanité en 2001 et que cet itinéraire m'a été conseillé par l'Unesmarco de l'humanité qu'il feuilletait.
Le meilleur Porto vient de ce Haut Douro. (Pinhaô)
Vila Nova de Foz Coâ produit de beaux raisin mais aussi d'excellentes noix et olives.
En 1990 sur un projet de barrage, les chercheurs ont découvert un ensemble de gravure du paléolithique. Ces peintures rupestres ont attirées les médias du monde entier et toute la vallée est inscrite au patrimoine de l'Unesco. Le nombre de visiteurs est strictement contrôlé.
Logo era amigos
Le marcelou et vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

jeudi 21 juillet 2016 - 375ème étape

Etape du jour:            Freixo de Espada Cinta (463)
Distance jour:                  44 km
Déniv+jour:                      687m
Distance totale:              35350 km
Déniv+total:                    282662 m
T°sur le vélo:                      41°C
olâ amigos !
Quelle joie de traverser de telles régions à bicyclette, accompagné du chant des cigales, des grillons, du parfum de la nature. Ce passage Espagne/Portugal est magnifique.
Je quitte une région espagnole où l'histoire lui a laissé un héritage architectural, comme les villes d'Avila et Salamanca. Région où vécurent deux grands personnages: Christophe Colomb et Miguel de Cervantes.
La route du Duero, c'est le chemin du Cid et de Jeanne la Folle, mais aussi la vallée où l'on produit l'un des meilleurs vins d'Espagne. Encaissé dans le granit , le Duero change d'identité et devient le Rio Douro portugais pour aller vers l'océan qui l'attend à Vigo. A la frontière (côté Espagne et côté Portugal) deux ports d'où vous pouvez embarquer pour une croisière de 420 km et passer cinq écluses avant de prendre son petit verre à Porto. J'ai discuté avec deux marins d'un des bateaux, c'est une croisière de 7 jours avec des arrêts afin de visiter la région traversée. Cela doit être assez chouette, le bateau pas trop gros, mais avec une terrasse qui te donne l'envie de boire un verre (encore) en te laissant glisser sur l'eau. Peut être monotone ?
La première journée est excellente et je fais une halte à ce petit village afin de me faire aux changements culturels du pays, de la langue et de se renseigner pour un itinéraire. (heure = une heure de moins)
Nous formons avec un cafetier un itinéraire qui me semble pas trop mal. Je suivrai le Douro soit du bas soit du haut. Quelques étapes ont l'air d'avoir du dénivelé. Découvrons ! n'oublions pas que les Portugais sont de grands voyageurs. Pendant que est en pleine guerre de cent ans, eux partent en caravelles et c'est Madère, les côtes africaines, le cap de Bonne-Espèrance, rien ne les arrêtent ! De ces découvertes, Lisbonne tire ses richesses, la gloire, une épopée, une expression artistique.....(et footbalistique en 2016 ?).
Soyons digne d'eux, enrichissons nous de ces villages, musées sans oublier de goûter aux vins.
Allez logo era amigo.
le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 7 octobre 2016