BELIZE

BELIZE-  03-04-05-06 juillet 2015-358-359-360-361ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
.Etape du jour:  SAN JOSE SUCCOTZ (252 m)    ? en pleine nature (39m)      BELIZE CITY (0m)        COROZAL (0m)
Distance jour:              75 km                                            76 km                                58 km                            110 km plus 35 en voiture                                                                   
Déniv+jour:                  667 m                                            564m                                107 m                            489 m
Distance totale:          33928 km                                    34004 km                          34062 km                      34172 km
Déniv+total:                275391 m                                      275355m                          276062m                      276551m
T°sur vélo:                      36°C                                                36°C                                34°C                              39°C
Hola amigos 
Toujours un départ tôt le matin afin d'éviter la lourdeur de cette chaleur humide. Photo avec Vinso et Santiago. L'hôtel est un excellent endroit, au calme face au lac, et l'on y mange bien.
La route est dotée de petite montée courtes mais hard, ici comme en Colombie on ne contourne pas, on y va direct !
Pas d'insécurité comme annoncée, tout est cool.
Finalement je passe la frontière aujourd'hui alors que je pensai la passer que demain. Pourquoi attendre le lendemain ce que l'on peut faire le jour même...
Le jour même me fait penser au conteneur qui se vider à Chandler aujourd'hui vers les 12 heures. Bon courage les Bejarano.
Peu de chose à dire évidemment sur le pays, il est encore un peu tôt, demain je passe sur la capitale et on verra si je continue sur Belize  city où pas.
Bises à TOUTES et à tous.
Le Marcelou et Vinso 
je reprends le blog depuis une semaine. je vais tracer les grandes lignes
Hola amigos !
Je suis en territoire britannique, la patronne est la reine mère. Surprise car je ne connaissais pas ce pays avant de faire ce tdm. Population noire qui est fière de ne pas descendre des esclaves. La langue officielle est bien sûr l'anglais, on parle en miles et non en kilomètres mais on continue de rouler à droite.
La route est en très mauvaise état, et c'est une grande ligne droite avec forêt, le vent fait son apparition mais normal j'arrive sur la côte.
Je n'ai jamais vu autant de panneaux à vendre sur les terrains et maisons que je longe. Soit on prépare l'avenir, soit le passé a été désastreux...il n'y a que des panneaux à vendre !
Belize city. Décevant ! si ce n'est le devant de la mer des Caraîbes et ses multiples petites îles et ses coraux, mais ville triste et pauvre. Il faut dire que le Belize vit essentiellement du tourisme, et des aides des Etats Unis et de l'Europe. Beaucoup d'Américains et d'Anglais et bien des fans de plongée.
Le départ de Belize se fait dès cinq heures trente, afin d'éviter vent et chaleur, car à neuf heures il fait déjà 36°C.
Route mauvaise et quelques portions très très très mauvaise, toute l'étape dans une énorme ligne droite et "que nada" le désert seuls les camions qui récoltent la canne à sucre me croisent. C'est la récolte.
En bavardant dans une station service devant un soda, un habitant de Corozal me propose de me prendre le Vinso dans son truck et de me faire les derniers 35 kilomètres en voiture. Vu l'état de la route je dis banco ! c'est presque mon anniversaire....
Un petit dans un cyber vu que mon ordi était en panne.
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 7 octobre 2016