Costa Rica le retour

COSTA RICA  30-31 mai -01 et 02 juin 2015-331-332-333-334ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:        SAN RAMON (1057m)        PLAYA NARANJO (5m)        NICOYA (123m)          LIBERIA (144m)
Distance jour:                    39 km                                    71 km                              80 km                          79 km
Déniv+jour:                        752 m                                    525 m                              612 m                          402m
Distance totale:                32093 km (24 hier)              32164 km                        32244 km                  32323 km
Déniv+total:                      259248 m                              259773 m                      260385 m                  260787 m
T°sur le vélo:                        35°C                                        37°C                                40°C                        38°C
Hola amigos !
Obligé de faire une restauration du blog, j'avais tout perdu, désolé pour les précédente news du Costa Rica. POur la première je vais la refaire, pourvu que je dise la même chose....
La première étape a été courte, car vu ma forme...et puis le déniv était quand même là. Il y a seulement trois jours et je ne ma souviens plus de ce qui s'est passé. Rien d'exeptionnel, étape de démarrage.
La deuxième qui m'emmène au bord de la péninsule de Nicoya a été magnifique avec une vue sur la chaîne de volcans, le Costa Rica en compte plus de 100 (je crois 116) mais avec environ 300 cônes volcaniques. Seulement sept sont actifs. puis une magnifique route avec cette descente sur le golfe de Nicoya. Cette péninsule est le must des refuges fauniques nationaux où privés. Notamment le parc des tortues, les plus grosses au monde et qui viennent pondent sur le sable de la plage. C'est aussi le paradis des surfeurs avec des vagues au rouleau de trois mètres  qui sont très prisées des initiés, ceux qui au top, les autres ont d'autres plages moins difficiles.
C'était dimanche et les motos étaient de sortie, les grosses Harley, Triumph et autres japonaises, puis les petites très nombreuses avec souvent des jeunes, et derrière une jeune Tico (Cosinsota Ricaine) plaquant sa poitrine contre le dos du pilote et passant ses bras sur son torse. Je ferai bien de la moto. Je ne pense évidemment qu'à la moto...
Prise du ferry entre Puntarenas et playa de Noranjo, toujours agréable la prise du ferry, pour contempler le paysage mais aussi pour parler aux gens et les découvrir.
Ce matin départ à sept heures, et j'ai bien fait car la température est bien montée aujourd'hui. Traversée d'une zone intérieure avec toujours cette végétation luxuriante, ses couleurs mis en valeur par le vert éclatant des arbres (ils reçoivent la pluie tous les jours). Petite route sans beaucoup de circulation, et seuls m'accompagnaient le chant des oiseaux et le bruit fait par les singes hurleurs. Une belle balade hors de sentiers de touristes (je n'ai d'ailleurs pas de wi-fi) mais avec une route en mauvaise état.
Beaucoup d'arrêt pour boire, les couleurs recommencent à revenir, et les moustiques à venir. C'est évident puisqu'il pleut tous les jours, je dirai tous les soirs car jusqu'à maintenant je suis passé entre les averses et orages qui sont journaliers.
Je disais aussi dans mes news d'avant, qu'il va falloir que je me replonge dans cette aventure, car lorsque l'on sait que tout est dans la tête pour pédaler, ma tête n'est plus à 100%, il y a une partie qui est sur la maison que je viens d'acquérir, mais peut être que c'est aussi à cause de ma forme actuelle qui n'est pas terrible.
Hasta huego !
Le Marcelou et Vinso
Avec ce passage en zone campagne il n'y avait pas de wi-fi et c'est donc un bloc de quatre jours que j'envoie. Le parcours est difficile par la qualité de la chaussée, la chaleur accompagnée de l'importante humidité. Le matin je retrouve le Vinso très humide (malgré son abri) et puis moi je suis trempe en cinq minutes. Les arrêts boissons sont fréquents et c'est très éprouvant. Mais on a le temps, faisons la route à notre main...Demain repos sur la ville de Liberia, on a besoin de faire un peu de lessive, mais avec un sécheur électrique car rien ne sèche autrement,puis un peu de logistique sur le Nicaragua qui sera pour la prochaine étape.
Quand je pense que Michel me parle de son arrêt au bord du lac d' Inari (Finlante) alors que moi je parle du Costa Rica, ce voyage virtuel dans une seule journée, la technologie moderne nous minimise les distance, et j'espère bien l'avoir sur Skype prochainement.
Rencontre avec deux jeunes Canadiennes de Montréal qui ont une pêche d'enfer, elles parcourent le Costa Rica et le Nicaragua sud pendant plusieurs mois, nous avons bu la bière d'étape ensemble, car comme dit l'une d'entre elle, le coca c'est pas son truc....avec un peu de rhum d'accord et même s'il n'y a pas de coca c'est pas grave, surtout avec le rhum d'ici. La pêche !
Hasta huego!
le Marcelou et Vinso

 
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 7 octobre 2016