COSTA RICA

COSTA RICA- Le 04 et 05 mars 2015-329 et 330ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:      PLAYA HERMOSA (6m)      CIUDAD COLON (800m)
Distance jour:              64 km                                    96 km
Déniv+jour:                  525 m                                    1871 m                               
Distance totale:          31934 km                              32030 km
Déniv+total:                256625 m                            258496 m
T°sur vélo:                        38°C                                    39°C
Hola amigos !
La dernière étape , juste le temps de passer les 32000 et je mets Vinso à l'écurie.
A San Jose pour se rendre à une adresse il faut prévoir un certain temps. Les noms des rues sont très rarement indiqués et les bâtiments sont numérotes de façon anarchique, il peut manquer certains numéros...la première chose à savoir c'est vos points cardinaux et/ou la distance pour s'orienter à partir de lieux connus de tous (église,magasins,cabine téléphonique, arbre...)
Voici l'adresse où je dois me rendre donné par Fernando et par Daniel. Si toutefois vous prenez un taxi c'est comme ceci qu'il faut donner l'adresse.
Fernando: Les adresses au Costa Rica sont un peu particulières, voici son adresse: 2 km de la forum de Santa Ana via Ciudad Colon, condorable casa n°14, frente a Abopac
Daniel:Keep in mind that Costa Rica adreses are going by references: 2km after Forum 1 going to Ciudad Colon in the middle of Abopac and the equestrian center of La Corana in a condo that are called Roble house number 14, my mother'name is .......
Je prends connaissance avec la famille de Luis Fernado (ici on dit Fernando), d'abord son neveu Daniel, très agréable garçon qui parle anglais et un tout petit peu français, car il étudie à l'université la littérature.
Puis vient Nora Elena, la soeur de Fernando, la grand mère (la maman de Nora) et les deux soeurs de Daniel ainsi que deux petits enfants.
Chez les Palacio l'hospitalité n'est pas un mot étranger, et comme son frère Nora Elena fera tout pour que je me sente bien chez elle. On me prépare les fameux jugo et nous déjeunons Nora Daniel et moi.
Je vide quelques affaires que j'emportent à Toulouse et je mets Vinso et la BoB en position de garage jusqu'au 03 mai prochain.
Daniel me propose de m'emmener à l'hôtel tout en me disant qu'il y avait de la place chez eux. Je suis à dix minutes de l'aéroport.
Pour rentrer sur Toulouse, il faut se le gagner, surtout si vous êtes à la Ste Générale de Cugnaux. Tous les jours (ou presque) je fais défiler les offres des vols pour essayer de prendre "l'offre du jour", je la trouve mercredi et je prends à 872 euros. Mercredi soir j'ai un e-mail qui me dit que le versement n'a pas été validé par ma banque et que la réservation est annulée. J'essaie de nouveau de prendre un autre vol, mais les prix sont maintenant à 1300euros. Vendredi j'ai une offre intéressante, je prends ! mais impossible de faire valider ma carte bleue. E-mail à mon "fameux" banquier qui me dit que la sécurité à vue des achats au Costa Rica et qu'elle se pose la question si il y fraude ou pas.....mais voir avec la sécurité carte à Paris, car lui c'est pas possible (il ne doit pas être sous directeur de la Générale).
Je me prends un compte Skype afin de téléphoner à ce service à trois heure du matin (costa Rica). Réponse: la sécurité s'est aperçue qu'il y avait des retraits d'argent au Costa Rica et pour éviter qu'ils s'agissent de fraudes à bloquer votre carte. Oui bien sûr les retraits c'est moi. Et moi je fais quoi avec ma carte qui est bloquée ? Je paie un abonnement carte sans service ? on prévient pas ? Si la sécurité à prévenu votre correspondant Sté Générale..... et lui il sait que je suis en Amérique Centrale.
Ils me débloquent ma carte. Je fonce de nouveau sur les sites des vols, je n'ai plus beaucoup de choix et je trouve 1350 euros. Au moment de payer ma carte m'affiche "dépasse le plafond" Incroyable alors que j'ai un plafond à 3000euros et là ils me disent NIET. Je rappelle Cugnaux qui me laisse en attente 4mn sans décrocher. Je passe à Paris, la jeune femme ne comprends pas et me demande d'attendre elle va prendre des renseignements à sa hiérarchie ( on sait tous  maintenant il y a une hiérarchie à La Générale...) on est coupé ! Je rappelle mais j'ai une autre personne qui me demande de tout raconter de nouveau, qui ne comprend pas elle non plus et qui va demander à sa hiérarchie, patientez La hiérarchie ne comprends pas, ça commence à chauffer au bout du fil, je demande combien de temps ils me laissent sans pouvoir utiliser une carte bleue que je paie..que fais-je avec une carte bleue désactivée, je mange et dors comment ? et comment je peux rentrer en France ?.la jeune personne (gentille) essaie de trouver la solution et me dit d'essayer de nouveau et que si il y a un refus elle essaiera de faire passer le paiement auprès de la société de voyage. Je reprends mes consultations et Miracle ! ma carte marche...Je peux de nouveau m'en servir.
Voiloù, voilà les chemins de traverse ....coût de téléphone: 4mn puis 3mn puis 5mn puis coupure puis 17 mn. 29minutes au total pour avoir le droit d'utiliser ma carte bancaire.
Coût de l'opération, au lieu de 872 euros je suis à 1400 euros. Je pense qu'il va falloir que la générale rembourse. Stéph tu vas pouvoir mettre ta robe, il va y avoir du travail.
Sympa non ? Je pense qu'il vont me voir en rentrant.
Aujourd'hui je suis allé voir le parque nacional volcan Poas il faut voir les cratères tôt le matin pour apprécier au mieux les manifestations gazeuses et la vue sur le volcan et la vallée. Le poas est situé à 2705m d'altitude et est l'un des volcans les plus actifs du Costa Rica, donc bien surveillé. Sa première éruption est en 1828 et il est actuellement à sa quatrième période éruptive après trente ans de repos.
Le premier des deux cratères profond de 300m, mesure plus d'un kilomètre de diamètre (le plus grand du monde). Un lac d'eau chaude sulfureuse, mais il est maintenant assez petit car l'activité du volcan en a accéléré l'évaporation. A l'intérieur même de ce cratère en a surgit un autre, minuscule, né de la dernière éruption (1953)?
Mais les pluies acides font du dégât sur la végétation environnante, les cultures du café sont moins belles autour du volcan que dans le reste de la vallée.
Par précaution il est demandé aux personnes de ne pas rester plus de 20 minutes au bord du cratère, de toute façon les paupières commenceront à brûler. La présence des personnes souffrant de problèmes respiratoires ou ayant des yeux un peu sensibles n'est pas recommandée.
Tout ce beau panorama ne sera pas vu, à cause de la pluie et du plafond bas. A voir au retour...
Voici sans doute les dernières news du tdm avant le début du mois de mai, mais pour que vous restiez avec moi encore un peu, toute les semaines j'enverrai l'avancement de mon déménagement, de l'association des enfants, je mettrai quelques vidéo (Colombie, Panama..) des prochains projets...bref nous continueront à vivre ensemble.
Hasta huego !
Le Marcelou et Vinso


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

COSTA RICA- mardi 03 mars 2015- mercredi 04 mars 2015-239ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Hola amigos !
Une petite journée sans rien faire afin de préparer les derniers jours avant la capitale du Costa Rica; San José.
Journée de repos ? j'en profite pour vous présenter le Costa Rica.
Petite terre entre la mer des Caraïbes et de l'océan Pacifique. Grand comme la Suisse, le 11ème de la France et 0,03% de la plnète. Et pourtant ce petit pays possède 6% de la biodiversité de la planète, le Costa Rica protège sa nature. Près d'un tiers de son territoire est protégé en "réserve naturelle" volcans (actifs ou non), jungles luxuriantes et fonds marins riches et l'air pur de ses montagnes.
Mais la philosophie Costaricienne ne se limite pas uniquement à sa nature; pays démocrate depuis son indépendance en 1882, il a aboli la peine de mort en 1882, n'a pas d'armée depuis 1948 et a donné le droit de vote aux femmes depuis 1949. Intéressant !
Depuis les années 1980, il se mobilise en faveur de la paix, de la liberté et de la nature.
Il s'est vu attribué par deux fois le titre du pays où l'on vit le plus heureux (2009 et 2012) preuve de la pura viala .
Pour son drapeau le Costa Rica prendra les trois couleurs de la France et le président Madriz (1848) dira La France dresse ses couleurs verticalement, car elle est au centre de la civilisation. Le Costa Rica les érigera horizontalement car c'est une nation qui commence à recevoir les premiers rayons de sa véritable indépendance et de la civilisation du siècle .
Population de 4 millions d'habitants, 65% urbaine, 35% rurale. 22 réserves indigènes soit 1,5% de la population. C'est la vallée centrale qui héberge la moitié de la population, au centre des montagnes de 1000m et plus d'altitude et qui a des terres fertiles grâce à son climat tropical et donc une partie des cultures, dont les plus importantes sont celles du café qui donne les meilleurs arabica (1200m) la canne  à sucre, la noix de macadamia et les plantes ornementales, principaux produits d'exportation.
Au pied des montagnes les côtes, et quelles côtes ! avec des îles idylliques de  l'ambiance Caraïbe à la douceur du Pacifique, des plages rocheuses aux cocotiers penchant vers les vagues. Beaucoup de plages désertes que seulement quelques surfeurs connaissent. Face à une baie déserte avec seulement quelques surfeurs le matin, c'est le décor que j'ai au petit déj . Après ? on n'a plus envie de rouler, ne rien faire, rêver ! seulement rêver face à ce merveilleux décor. Je comprends pourquoi le Costa Rica est devenu le refuge de quelques ressortissants Américains du Nord.
Imaginez, nous sommes au 10° parallèle (1100km de l'équateur) et la France au 47ème, l'eau est à 26/28°C et le taux d'humidité est de 60%.
Voilà vous connaissez un peu mieux le Costa Rica, il me reste plus qu'à vous prendre de belles photos afin de vous faire rêver.
Je n'ai plus depuis longtemps de nouvelles de steph64/31, que devenez vous ? j'espère que tout va bien ? donnez des nouvelles !
Hasta pronto !
Le Marcelou et Vinso
Mercredi 04 mars 2015
Hola amigos !
L'envoi du blog ayant échoué la nuit dernière, j'en profite pour mettre la journée d'aujourd'hui.
Petite journée, et si je persiste à ce rythme je ne suis pas prêt d'arriver à San Jose. Effectivement, même pas trois heures de vélo, mais une magnifique plage avec surfeurs et surfeuses, j'en profite pour y passer la nuit car à partir de demain je monte sur la vallée centrale (on pourrait dire le plateau central) sur la ville de Alajuela qui  est je crois 1000m d'altitude.
J'ai le temps, j'ai cinq jours pour y arriver.
MAIS POURQOI CINQ JOURS ?
J'ai cinq jours, car je viens de prendre un billet d'avion pour le 11 mars en direction de TOULOUSE !
Pendant deux mois je vais être Toulousain, j'ai mis la maison en vente et j'ai eu une offre de prix que j'ai acceptée. Le sous seing privé a été fait le 20 février (certification de signature au consulat de Medellin) et donc il va falloir que je vide la maison, et il me faudra bien deux mois. Le billet de retour sur San Jose est pris pour le 04 mai 2015.
Dans deux mois je suis un SDF.
Je vais pouvoir vous voir plutôt que de vous lire, je vais pouvoir participer à la randonnée cycliste " La Marcelou" que le PCC organise et cette année pas de Skype, je serai présent avec les copains.
Présent également avec les copains du rugby, des anciens avec qui nous raspaillous pendant le tournoi des six nations. Présent également auprès de mes amis et juste avant le départ de Michel (oui, celui du blog) qui va partir pendant six mois en camping car avec son épouse sur les pays du nord. (Islande....) je vous donnerai plus de renseignements. Avec toutes ces présences, il y aura évidemment des repas et les kilos vont revenir.....pour essayer de minimiser cela je participerai aux sorties de vélo de mes copains du PCC.
Présent bien sûr avec l'équipe de l'assos des enfants de Bousquairol, et pourquoi pas organiser dans une salle une soirée avec vous tous avec film et débat sur ces deux années autour du monde. Je ferai une annonce blog si cela se fait.
Voilà, vous savez tout maintenant, c'est tout frais, le billet vient d'être pris il y a à peine une heure.
Que vais-je faire de Vinso ? Il va rester pendant deux mois dans une écurie du pays en compagnie de la BoB. Encore une offre de mes amis Colombiens de Medellin. Luis a une soeur qui habite San Jose, il lui a téléphoné pour lui demander si elle pouvait prendre le Vinso, la BoB et mes bagages pendant deux mois, elle a répondue oui. Elle doit être aussi gentille que son frère !
Donc, pas de problème pour le Vinso. Je passerai chez Jolly cycles pour lui ramener des petits souvenirs qu'il pourra mettre pour terminer ce tdm.
Je lancerai tous les dix jours des news sur le blog afin de vous tenir informé.
C'était pas prévu, mais on fera comme d'hab, on improvisera.....à mon retour du tdm, je serai sdf.
Je vous embrasse TOUTES et tous.
Hasta pronto !
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

COSTA RICA- dimanche 01 mars 2015- 327ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:        UVITA                QUEPOS (26m)
Distance jour:          144 km                68 km           
Déniv+jour:              1354m                  462m
Distance totale:      31801 km            31870 km
Déniv+total:            255634m            256096m
T°sur vélo:                  40°C                      38°C

Buenas tardes queridos amigos !
Je suis parti de bonne heure, vers les 7h30 et les premières impressions du nouveau pays sont bonnes. les trente premiers kilomètres sont fait au milieu d'une végétation tropicale, les oiseaux chantent, la route n'est pas trop mal et les bas côtés sont propres. Les maisons sont entretenues, même sur les habitations pauvres. Pourvu que ça duuurre !
L'humidité est toujours présente et accompagne son amie la chaleur. Toute deux me font avaler peut être entre huit et dix litres par jour. Je saute de l'eau gazéifiée à l'eau plate en passant par du coca, des jus de fruits et en terminant par deux bières juste après la douche.
Je me suis arrêté souvent en pensant que j'allais prendre une chambre dans la ville traversée, et puis je continuais.....finalement pour faire une belle étape. Quand la route n'est pas trop mal, le moral est meilleur ! puis les gens te disent bonjour, te font un signe de la main..
J'ai rencontré Louis le Canadien qui a fait du voyage à vélo et qui rêve d'en refaire, mais pour l'instant il se consacre à son travail l'été au Québec et l'hiver au Costa Rica. Un gars sympa !
Petite étape, je n'ai pas envie de rouler.
Arrivée au bord de l'océan, je quitte le Vinso quelques instants, il tombe ! la sacoche de guidon s'ouvre et déverse deux paires de lunettes de soleil, une trousse avec stylos, porte mine, clé usb et frontale ainsi qu'un réveil de voyage. Avant d'intervenir, un commerçant me signale que des hommes ont pris ce qui était sur la route..... Pas encore assez prudent !
Un bon Skype aujourd'hui, j'ai discuté avec Jeanie et Marco, mais surtout ils avaient Alban chez eux. Alban et Jess sont le couple franco/suisse qui ont roulé avec moi en Turquie et Iran. Quel plaisir de le voir, et c'est pas fini, nous nous sommes pris rendez vous pour bientôt....
Allez, à demain
Buenas noches !
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 7 octobre 2016