EQUATEUR

EQUATEUR-Mercredi 31 décembre 2014- 300ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:                      IBARA (2225m)
Distance jour:                          60 km
Déniv+jour:                              593 m
Distance totale:                      29397 km
Déniv+total:                            255754 m
T°sur vélo:                                  31°C
Buenos tardes, queridos amigos !
300éme étape de vélo sur mon tdm, chiffre rond pour la dernière journée de 2014.
Petite étape, j'avais fini à midi, mais je voulais avoir un hôtel avec Skype afin d'avoir mes amis de réveillon à Villeneuve Tolosane et ma fille à Phoenix. Ibara étant la dernière grande ville avant les étapes suivantes qui m'emmèneront sur la frontière Colombienne. Le dénivelé sera bien présent et les villages traversés n'auraient peut être pas d'hôtel et donc pas de wi-fi. Puis une petite étape n'est pas désagréable.
Je viens de finir mon repas du réveillon, il est 18h15, et il fut tout à fait simple, parrilla et garniture avec une bière. Mais je saurai me rattraper... Il faut être sage car les étapes des deux prochains jours risquent d'avoir du dénivelé, 3000 de déniv+ jusqu'à la frontière.
Ici la fête est placée sous le signe des caretas et des monigoles. Les masques envahissent les vitrines et surtout les étals de rues rapidement installés en coin de rue. Ambiance carnaval pour la nouvelle année ? Presque car le soir du réveillon on se déguise, pas entièrement mais au moins la tête (comme à VT). Les perruques de toute les couleurs et des masques fleurissent partout. Beaucoup de caretasen papier maché dans la version traditionnelle. Tout y passe, personnages historiques, politiques ou de fiction. Les manigolessont des poupées en chiffon, carton et bois, censées représenter soit de façon personnelle soit de façon publiques l'année qui vient de s'écouler. On les trouve devant les maisons ou à l'avant des voitures sur le capot. On les enflamme le 30 et 31 décembre sur son lieu de travail (souvent) et en famille. Pour être sûr que l'année suivante sera meilleure que celle écoulée, chacun y va de ses souhaits, de ses requêtes écrits sur un "testament" papier qui brûleront avec la poupée. Pour s'assurer de continuer sous les meilleurs hospices, il faut ensuite sauter par trois fois au dessus de la poupée en feu.
Voilà un peu de pensée magique, et 2015 devrait être une année merveilleuse.
Pour moi ce sera bas les masques de bonne heure, je ne vais pas attendre minuit ! un peu de lecture et hop...
Je vous souhaite de nouveau une très bonne année 2015, prenez soin de vous sans oublier les autres.
Je vous embrasse.
Le Marcelou et Vinso



Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

EQUATEUR- Mardi 30 décembre 2014

Cliquez pour agrandir l'image


-vous qui avez été régulièrement sur le site, qui avez laissé des commentaires. Chaque mot a été découvert avec joie et excitation me donnant un petit coup de pouce au moral, bien plus efficace qu'un morceau de chocolat. N'hésitez pas à écrire, même pour mettre, "bonjour, on pense à toi" ne faîtes pas de complexe, et ne laissez pas la place seulement aux habitués. Je compte sur vous !
  • vous qui avez soutenu mes actions auprès des enfants de Bousquairol
  • vous qui êtes venus grossir le bénévolats auprès de l'association parents et amis des enfants de , et d'une "corrida pédestre" Toulousaine dont le bénéfice a été un merveilleux chèque pour les enfants de Bousquairol.
  • vous qui avez pris un moment pour échanger avec moi sur le bord de la route, du chemin, qui m'avez donné une boisson ou qui m'avez accueilli pour un repas ou une nuit, inconnu ou proche vous m'avez permis de faire le plein de chaleur et d'affection
  • vous qui êtes à la moindre écoute de mes news et qui me chouchoutez tant !
  • vous avec qui j'ai fait un bout de route ou que j'ai rencontré sur la route. Merci pour ces grands et petits moments passé, vécus ensemble.
  • vous qui m'avez conseillé, donné des tuyaux pour gagner un bout de temps mais surtout pour éviter des galères.
  • toi l'homme dont le sourire partagé dans la poussière de la piste était le plus beau cadeau, car il signifiait " je ne sais pas qui tu es, mais tu es chez moi et je t'accueille comme tu es, beau dans la différence"
  • ces mois furent un immense bonheur, de construction, de découverte et d'ouverture que je souhaite à quiconque de vivre, et sur ce chemin parfois difficile votre soutien m'a beaucoup aidé. Merci !
                                    je vous souhaite, joie, amour et santé à toute épreuve pour cette nouvelle année 2015





Etape du jour:                    CAYAMBE (2830m)
Distance jour:                        75 km  (dont 24 de piste)
Déniv+jour:                            1305 m
Distance totale:                    29332 km
Déniv+total:                          255161 m
T°sur vélo:                              31°C

Buenos tardes, queridos amigos !
Je quitte la "casa de cicliste" de Tumbaco (Quito) avec les encouragements de la petite bande de routards. Nous avons passé des soirées en grande conversations malgré nos différences d'origines. Il y avait, un Danois, un Colombien, un Vénézuélien, un Espagnol, deux Argentins et une Argentine, un Français et bien entendu nos hôtes équatoriens. De belles soirées où tu t'aperçois que tu es seulement un habitant de cette planète, un monde sans frontière, " Imagine".
Le départ à donc était bien entouré, avec ces jeunes, mais bien vite le vieux a été seul pour la reprise. Ces dix huit jours sans pédaler ont fait surgir des petites crampes sur la fin du parcours. Mais cela ira mieux demain....
J'ai passé de nouveau la ligne de l'équateur, je suis de nouveau en hiver !
Demain (le 31) je vais essayer de faire une petite étape afin de couvrir le décalage horaire, et aussi de trouver un hôtel disposant de la wi-fi. J'ai la France puis l'Arizona en attente de connexion.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

EQUATEUR- Vendredi 26 décembre 2014

.Hola amigos !
De retour à Quito avec du retard de l'avion, mais pas grave, personne ne m'attend, j'ai tout mon temps. Je prends un taxi de l'aéroport à la casa de cycliste de Tumbaco, le gars ne met pas le compteur, je lui fait la remarque "il ne marche pas, il est cassé" en arrivant il me dit 20 us$, je lui dis que non, 18us$, je lui ditquinze il rale mais dit oui. Le gringo commence à connaître la chanson....ce qui ne l'empêche pas de se faire encore avoir de temps en temps.
A la casa, le Vinso a commencé a se préparer, mais il n'est pas prêt à partir, on me dit que demain on travaille dessus....alors peut être que....après demain je peux  espérer prendre le départ.
Je pense que le réveillon va se faire sur le sol équateurrien, car j'aimerai le passer dans une ville possédant un hôtel de bonne qualité afin d'essayer obtenir un wi-fi de qualité et pouvoir Skyper avec mes amis avec qui j'ai l'habitude de réveillonner. Je croise les doigts. (maintenant que je ne les mets pas à la bouche)
Depuis mercredi 24/12 j'essaie d'envoyer les news, impossible, ça commence bien puis il y a toujours une coupure. Ici à la casa, impossible d'envoyer, je ne sais pas je pourrai, en attendant je vais passer par les commentaires.
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 7 octobre 2016