THAÏLANDE

THAÏLANDE- mercredi 12 et jeudi 13 et vendredi 14 mars 2014-175 - 176 et 177ème étape

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour:  TRANG                        LA NGU                      île de  LANGKAWI - MALAISIE-
Distance jour:  136 km                          104 km                                    91 km
Déniv+jour:  737 m                                505 m                                    546 m
Distance totale:  18453 km                  18557 km                              18648 km
Déniv+total:  146652 m                        147157 m                                147703 m
T°sur vélo:  40°C                                  40°C                                        40°C
สวัสดีเพื่อน
La route pour Trang est toujours aussi bonne pour la conduite d'un vélo, un peu monotone par ses paysages mais qui sait te réveiller par ses courtes mais bonnes côtes à un bon %.
A environ 37 kilomètres de Koh Lanta un panneau me fait signe, je tourne ? je vais tout droit ? je vais tout droit.......mais 200 mètres plus loin je fais demi tour et prends la direction de l'île, mais 200 mètres plus loin, je m'arrête de nouveau et fais un point. Finalement je rebrousse chemin car je ne peux faire toutes les îles et Koh Lanta même si elle est jolie , elle est comme beaucoup d'autres et elle est surtout rendue célèbre des Européens pour son jeu télévisé. Dans le choix des îles je favorise l'île de Langkawi en entrant en Malaisie, elle est jolie et elle apporte aussi l'avantage d'être une île détaxée.
Voilà le choix est fait !
Trang est une ville très calme et je pense une des dernière ville avec quelques touristes, notamment des Japonais et des Chinois. Il semble d'ailleurs que depuis ces deux dernières étapes la région est plus pauvre, les habitations beaucoup plus sobres, le tourisme n'apporte plus cet argent qu'il dépense sans modération.
Une soupe excellente dans un de ces restos de rue, d'ailleurs dans ces restos la soupe est souvent excellente, elle mijote toute la journée puisqu'il n'y a pas d'heure pour un Thaï pour manger. Il mange quand il a faim et lorsque la vue d'un de ces restos de rue lui indique qu'il peut manger, donc il mange très souvent.
La route de ce jeudi matin est agréable, un peu ombragée (ce qui est rare) sur une vingtaine de kilomètres, le trafic est très faible ce qui rend la balade agréable.
Je m'arrête assez tôt dans un petit hôtel de bord de route qui me décide de prendre son temps, la Malaisie est à deux pas, profitons encore un peu de la Thaïlande !
Demain il faudra choisir, soit passer la frontière terrestre, soit prendre un ferry côté Thaïlande qui m'emmènera sur l'île de Langawi avec retour sur le continent Malais. Le choix n'est pas encore fait, peut être ce soir ou bien demain matin.
L'hôtel pris ce soir n'a pas de wifi, donc vous ne saurez ma destination que demain ou après demain. Sur cet hôtel il y avait deux prix, 4 euros ou 8 euros avec clim, j'ai joué le bourgeois et pris avec clim, mais pas de wifi....on ne peut pas tout avoir à ce prix.
Pendant ce temps Peggy est en France avec une quinzaine d'élèves, château de Versailles, visites du Louvre, tour Eiffel...de Paris, puis direction Avignon, Aix en Provence, les Calanques, Carcasonne et Barcelone. Comme le père toujours en vadrouille...
Ce vendredi matin je suis de bonne heure sur la route, il est 6h15. Dans ce petit village rien à  faire, à visiter. Une petite soupe, du poisson et du riz et puis lecture au lit, bref cool !
Je suis surpris par le maigre déniv+ d'aujourd'hui, car c'était de véritables montagnes russe, pente courtes mais %, de véritables casse pattes.
Je me suis pris le temps en cours de route de déjeuner, puis de discuter, je n'étais pas pressé de quitter la Thaïlande, où j'ai passé de bons moments avec Patricia et le Claudius et ses amis, puis de belles et agréables rencontres.
Mais l'excitation de connaître un autre pays, d'autres populations avec des coutumes différentes prend le dessus.
J'ai donc décidé de prendre le bateau pour l'île de Langkawi à Satun et son port Tammalang. Satun se trouve toute proche de la mer d'Andaman et à quelques kilomètres de la frontière de Malaisie, à l'extrême sud-ouest de la Thaïlande. J'arrive à l'embarcadère du ferry lorsque celui quitte le continent, je suis bon pour attendre le prochain qui partira à 13h30. Quatre heures d'attente, je n'avais qu'à me renseigner sur les horaires du départ, j'aurai pu accrocher le premier départ à 9h30. J'ai le temps.....même de rajouter une heure à l'heure de la Thaïlande (+1).
La Malaisie est un pays de religion musulmane, et normalement il n'y a pas d'alcool sur les îles de Malaisie, sauf exception sur celle de Langkawi, mais je n'ai pas réussi à trouver ma bière d'étape. La vie va être dur, surtout après la Thaïlande....
Les nombreuses plages de l'île comptent parmi les plus belles du pays, mais il va falloir se gagner la visite de l'île, car il y a du relief. Je pense que je vais continuer à louer un scooter pour faire le tour et monter en haut des collines. Puis j'irai faire un tour voir ces prix détaxés.
Allez à bientôt
selamat tinggal, Goodnight
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAÏLANDE- Lundi 10 mars 2014-174ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:  KRABI
Distance du jour:  110
Déniv+jour:  576 m
Distance totale: 18317 km
Déniv+ total:  145915 m
T°sur vélo:  42°C
สวัสดีกับทุกคน
Pas de gueule de bois après cet anniversaire, pas de champagne simplement la bière de l'étape. Les jours de fête à Patong suffisent.
Je rajoute la moyenne des étapes: 18207/173 et 145339/173 = 105 km/jour avec 840 m de déniv+
J'arrive sur la province de Krabi qui est donné pour une des plus belles région de Thaïlande. Elle se distingue notamment par ses reliefs karstiques verdoyants,  qui semblent surgir de terre comme de mer. Son nom signifie en français ancien sabreune arme qui selon la légende aurait été découverte dans la région. Krabi ville est une ville calme car les touristes séjournent sur la plage de Noppharat Thara et ses voisines, ainsi que sur les quelques 130 îles alentour, les plus célèbres étant Koh Phi Phi et Koh Lanta.
Un petit peu hier mais surtout aujourd'hui je découvre une zone un peu moins bouddhiste et un peu plus musulmane. Le foulard fait son apparition sous le casque du''motobike''. Il ne faut pas oublier que côte ouest sud du golfe de Thaîlande  les villes de Yala, Narathiwat et Patttani ont du charme à revendre avec les spectacles de danse traditionnelle "Menora" ou "Nora" (légendes Thaïlandaises et des Jatakas) mais de violents attentats secouent régulièrement cette région pourtant très hospitalière mais minée par le fanatisme religieux.
S'agit il ici sur la côte d'Andaman de la présence assez importante de Birmans qui font d'ailleurs tous les travaux durs et ingrats (ça me rappel quelque chose).
Sur la route proche de Krabi une voiture me double et me klaxonne (comme quelques unes pour m'encourager) et s'arrête un peu plus loin avec les gens qui me demandent de m'arrêter. Je pense qu'ils vont comme d'habitude me demander d'où je viens, où je vais et me demander de prendre une photo (c'est ça la gloire..) mais non ! ce sont les copains Toulonnais du Claudius avec qui j'ai mangé le dernier soir sur Koh Samuï. Ils partent sur Koh Phi Phi et Koh Lanta et ça fait plaisir de les voir, et peut être que nous aurons l'occasion de se voir de nouveau car j'envisage de passer la nuit à Krabi et de regarder les possibilités de visiter les deux îles.
Finalement j'ai loué un scooter (5 euros la journée) suis allé visiter la côte de la mer d'Andaman qui avait souffert en 2004, mais pour faire venir le tourisme la zone a été vite reconstruite, les hôtels se sont de nouveau construits et des moyen de sécurité pour prévenir et des axes de dégagement en cas d'alerte ont été mis en place.
Les plages sont magnifiques avec une vue imprenable sur les îles voisines, mais les prix flambent et sur Ao Nang à tel point que Phuket et Koh Phi Phi paraissent plus avantageux.
Je ne partirai pas sur les deux îles promises car le ferry a des horaires assez mal conçus pour passer la journée, et les nuits d'hôtels sont assez élevées d'après mes renseignements et pour passer une seule journée.
C'est bien mes commentaires se rajeunissent avec les mots de David et de Léane, continuez !
Allez je vais manger au marché de nuit
Le Marcelou et Vinso


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAÏLANDE- 05-06-07-08-09 mars 2013 et 172 et 173ème étape.

Cliquez pour agrandir l'imagePour les gens de ma génération l'île de Phuket est connue pour sa nuit festive des bars à filles et salons de massages douteux, c'est sur Patong que cette activité est la plus animée. C'est une zone internationale avec quelques Thaîlandais essayant de tirer profit de la situation. Un spectacle désolant, ce n'est pas la Thaïlande.
Phuket ville est plus calme et bien avant l'expansion du tourisme était un centre économique prospère. A l'époque de la ruée vers l'étain (XIXème) puis des plantations (XX°) nombreux immigrés chinois sont venus chercher fortune. De cette époque, il reste de nombreuses et belles bâtisses de style sino-portugais, mi-occidentales et mi-chinoises. Mais cette engouement international pour cette région de la Thaîlande fait du tourisme un secteur économique important et les activités disponibles sur les plages de l'île sont de premiers choix.
Si l'on sait fermer les yeus......
Ici aussi, comme dans beaucoup de stations balnéaires des Français se sont établis. Beaucoup également de retraités qui viennent dépenser leur retraite au bord de la mer d'Andaman. J'ai même rencontré un habitant de Cintegabelle. (non, pas celui qui a perdu une élection). Ils viennent chercher ici le ''non soucis'' ils me disent dès qu'on arrivent à Charles De Gaule les gens font la gueule, ici les gens n'ont pas grand chose mais ont toujours le sourire, ne se plaignent pas, et nous pouvons vivre bien avec peu d'argent. Ce sont les sorties qui coûtent de l'argent, sinon restaurants et plages .......qualité de vie. Leur retour en France (s'il existe) ne sera pas facile.
Les touristes sont en grandes parties Français, Russes et Chinois.
Dans cette importante communauté française j'ai bien sur fais la mauvaise rencontre..... même si personne n'est parfait, mais ce gars est quand même de la Mayenne et il a frôlé le maximum de pénalité car il a séjourné longtemps à Paris. Bref ! un sacré handicap, mais c'est pas suffisant car en plus il se nomme......... Marco et .....c'est un motard. Il y a des gars qui n'ont vraiment pas de chance. Heureusement au sein de ce groupe d'expa français se trouvais ce gars de Cintegabelle, ça remonte le niveau !
Il n'empêche que j'ai passé hier une agréable après midi en compagnie de ce Marco, il m'a emmené faire la route du sud de l'île jusqu'à Ra Waï  et nous avons pris à l'étal des pêcheurs deux beaux poissons, quelques calamars,puis ce petit monde au restaurant d'en face qui nous les prépare,  une petite bière, un bien agréable moment.
Le soir le match Ecosse -France (un  hold up en direct sur TV5 monde) et le départ ce matin pour l'étape anniversaire.
Je viens de m'apercevoir que je n'avais pas fais la 172ème étape du 5 mars, et que j'avais mis un lien pour la fête de la femme le 8 mars, mais après mes nuits festives, je n'ai rien envoyé....je le fais maintenant.
Etape jour: 5mars- Patong                          9mars- Phangnga
Distance jour:  179 km                                101 km
Déniv+jour:  875 m                                      979 m
Distance total:  18106 km                          18207 km
Déniv+total:  144360 m                            145339 m
T°sur vélo:  41°C                                        42°C
Etape courte pour aujourd'hui afin de vous mettre quelques chiffres:

Promesses de dons aux enfants 4196,40 euros.
365 jours 18207 kilomètres et 145339 m de déniv+.
Sur les 365 jours il y a 173 jours d'étape vélo et si l'on prend le temps passé sur Vinso ça fait environ 60 jours.
Le pays qui m'a séduit: le Kirghyzstan, j'ai vraiment pensé que j'étais un privilégié de faire du vélo dans ce pays.
Le pays qui m'a étonné sur son hospitalité: L'Iran numéro un de l'hospitalité.
L'étape la plus longue:  219 kms le 17 août 2013- 88ème étape- Taschkent
L'étape la plus courte:  9 km le 18 septembre- 101ème étape- passage de la frontière Kirghyzstan/Chine
L'étape avec le plus de déniv+: la 133ème le 25 novembre - Laï Chau au Vietnam. 2979 m de déniv+
L'étape la plus haute en altitude: la 101 ème 3852 m col de Toruguart - frontière Kirghzstan/ Chine.
L'étape la plus dure: la 134ème étape-le 26 novembre. Muong Laï - 1583 m de déniv+ sur une très mauvaise piste, grosse fatigue !
L'étape la plus chaude: trois étapes à 44°C sur le vélo la 68è en Turquie le 7 juillet (c'est normal que se soit chaud ce jour là)
                                                                                        la 72è en Iran le 11 juillet
                                                                                        la 171ème en Thaïlande le 04 mars.
14 jours de pluie
2 jours de neige
2 crevaisons arr.
1 crevaison av.
5 crevaisons de BoB
2 changements de jante arr. (Turquie et Cambodge)
Renouvellement des pneus sur la BoB (en Chine) et de Vinso (Vietnam 15117 km-et Cambodge).
La casse le 10 août (86ètape) de Vinso. 85 étapes avec Vinso plâtré, soit la moitié du parcours. Avis de recherche sur cet Ouzbek qui a effectué la réparation !
La grande joie de recevoir les commentaires aux news de vous toutes et tous, ainsi que des nouvelles des gens rencontrés au cours du voyage.
Puis repenser de temps en temps sur le vélo à toutes ces belles rencontres tout le long du périple. Quel bonheur !
Vive la prochaine année !!!
Allez je vous quitte car je sui épuisé de cette rétro.
Le Marcelou et Vinso


pour vous mesdames
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAÏLANDE- Mardi 04 mars 2014-171ème étape

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour:  BAN TA KHUN
Distance jour:  108 km
Déniv+jour:  520 m
Distance totale:  17927 km
Déniv+total:  143485 m
T°sur vélo:  44°C
สวัสดีเพื่อน
Même avec un gps on se perd...Je ne sais pas se qui s'est passé, ais je roulais ce matin et d'un coup je me dis je connais effectivement j'étais sur le nord de Suria Tanni. Il a fallu refaire la recherche gps et revenir complètement en arrière, je pense avoir fait une trentaine de kilomètres en plus. Heureusement, je ne suis pas pressé, c'est également de la découverte.
Etape sans curiosité à découvrir, route tranquille toujours de bonne qualité, étape chaude avec un arrêt à 13 heures et une température de 44 sur le vélo.
Hier soir j'ai eu des nouvelles de notre Claudius , qui ne fait pas une otite mais peut être était il sensible à cette proposition de loi homophobe de l'Arizona (d'ailleurs veto de la sénatrice) car il avait un bouchon dans l'oreille, c'est vraiment pas gai (bon d'accord je rame..) enfin bref, il enlève le bouchon et finalement entend Patricia qui lui demande d'aller à Siem Reap visiter la civilisation Kmer d'Angkor.
Donc aujourd'hui une étape un peu embrouillée ce matin et ensuite tranquille. A un moment j'étais en train de manger un ananas lorsque je m'aperçois que presque toutes les voitures klaxonnaient, je regarde s'il n'y a pas un cimetière dans les environs proches (car ils disent bonjour aux esprits...) rien, mis je m'aperçois qu'il y a trois bouddha et ils lui disent bonjour, c'est aussi ça la Thaïlande.
J'ai oublié de vous dire hier d'aller voir sur le lien www.leelawadeebungalows.com il y a évidemment le bungalow où j'ai séjourné mais des photos de Michelle qui valent le coup d'oeil. A voir.
Allez je vais boire ma bière de l'étape.
Le Marcelou et Vinso
นอนหลับฝันดี

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAÏLANDE- Lundi 03 mars 2014-170ème étape

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour: Plai Leam - Na Thon - Don Sak - Surat Thani
Distance jour: 100 km
Distance totale: 17819 km (avec les 80 du tour de l'île et 37 d'arrivée)
Dénivelé jour: 1035m (avec le tour de l'île et d'arrivée)
Dénivelé: total: 142965 m
T°sur vélo:  40°C
สวัสดีเพื่อน
Enfin un peu de temps pour vous envoyer des news de l'île de Samuï et du Claudius.
Semaine agréable sous assistance du Claudius et de Patricia qui n'ont cessé de s'occuper de moi.
Plage, tour de vélo, massages, repas et visites ont été les principaux éléments du séjour dans l'île. J'en ai profité aussi pour laver Vinso et la BoB, ce qui n'était pas un luxe, puis de me mettre à jour dans de la paperasse.
L'hébergement trouvé par Patrick et Josette (des voisins disponibles et agréables du Claudius) était merveilleux par son calme, sa végétation, son confort, son approche avec les autres résidents grâce à sa cuisine commune. Cet endroit est tenue par Michelle une femme très gentille, serviable, cool et intéressante. C'est une sacrée bonne adresse à prix défiant la concurrence. Je mets le lien car Michelle le mérite, malgré son désintéressement de l'argent.
Leelawadee Bungalows: Michelle Meenawong 74/53 Moo 5,Bophut. Koh Samui, Suratthani 84320. 
www.leelawadeebungalows.com
michelle@leelawadeebungalows.com
Phone: +66 81 7888723
                081-7888723
Son site de photos: michelle-meenaworng.artistwebsites.com
Elle parle français, allemand, anglais, thaï et peut être autres ......
J'ai passé un très bon séjour dans ces bungalows.
Merci donc à Patrick et Josette pour la disponibilité et la connaissance de l'île et de ses habitants, et merci à Patricia et Claudius.
.......mais ''Pinnssaguouel''attend des nouvelles de son Claudius que je ne saurai tarder à donner.
Le Claudius va mal, et il faudra beaucoup de courage à Patricia.
A force de rentrer son ventre à cause de la présence des jeunes Thaïlandaises, le Claudius est d'abord tombé dans l'escalier; he oui ! on ne peut pas regarder une fille et descendre des escalier à son âge, il faut choisir descendre ou monter.
Puis maintenant à force de rentrer son ventre, il a dû se coincer quelque chose qui a entraîné une inflammation de l'oreille,  le genoux qui enfle et deux otites en deux mois....notre'' otiste ''Nom masculin qui désigne une personne agée qui fait des otites à répétition. est appelé l'otiste de Ko Sumaï. Patricia est inquiète de l'état de notre copain, et a décidée de l'emmener jeudi à Siem Reap car elle espère Angkor. Passage dans les temples, rencontres avec les différents bouddha, réservation d'un beau petit hôtel ''le bambou'' fait croire à Patricia Angkor ! Angkor !.
Voila chers amis du PCC les nouvelles de notre otiste. C'est pas facile d'être entouré toute la journée de belles Russes, Thailandaises, Françaises....et de se faire masser afin de se décontracter.
J'ai quitté ce matin le Claudius en souhaitant bon courage et bonne chance à Patricia.
J'ai donc regagné le continent et me dirige vers Phuket et la partie de la mer d'Andaman qui a été touchée par le tsunami de 2004.
Allez après ces news je vais me coucher
Le Marcelou et Vinso
นอนหลับฝันดี
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAILANDE- vendredi 21 et samedi 22 février 2014- 169 et 170ème étape

Cliquez pour agrandir l'imageETAPE DU JOUR:  SURAT  THANI                   
Distance jour:  191 km
Déniv+jour:  529 m
Distance totale:  17613 km
Déniv+total:  141930 m
T°sur vélo:  36°C
สวัสดีกับทุกคน
Il y a des jours ou tu peux rouler, rouler rouler. C'est souvent dans la tête et celle ci est impeccable aujourd'hui. La route est toujours excellente,un grand couloir pour vélo (on peut rouler à trois de front) pas trop de circulation et le parc auto étant assez jeune, pas de bruit. Idéal.
Je ne me suis pas fixé d'étape comme d'habitude mais je vais essayer d'arriver vers Surat Thani ville ou je dois prendre le ferry pour rejoindre le Claudius de ''Pinnsagouel''. J'ai essayé de le joindre hier soir pour avoir plus de renseignement sur son île , les moyens d'accès et son lieu de résidence, mais le Skype ne répondait pas, on essaiera ce soir. Je lui laisse un message sur Skype.
Finalement, j'arrive non pas au plus près mais à Surat Thani même, j'ai bien roulé. Le problème maintenant c'est d'avoir les renseignements du Claudius.
Il y a un ferry de nuit sur Surat Thani, départ 11h arrivée sur l'île à 5h30. Le pb c'est qu'il y a deux point d'arrivée sur l'île et que je ne sais pas quel embarcadère  il faut prendre, puis je n'ai pas l'adresse du copain.
D'ailleurs, je ne vais plus l'appeler le copain, car un mec qui ne réponds plus à deux jours de votre arrivée, qui ne répond pas aux messages, qui ne vous laisse pas son adresse, qui vous met le vent de face pour vous ralentir, c'est pas un copain qui souhaite vous accueillir.......qu'en pensez vous ? tiens ! au hasard, qu'en penses tu Marco ?
Je prends donc une chambre d'hôtel, en prenant le soin de prendre un hôtel de bonne gamme afin d'avoir tv cinq monde car à trois heures du matin il y a Galles-France au tournoi des six nations.
Douche, bière d'étape et je teste la télé, pas de tv cinq monde ! je passe à la réception et réponse négative. J'ai eu à toutes les étapes tv cinq monde, que je ne regardais pas à part le journal, et là , aujourd'hui pas de match, j'essaierai sur internet.
Samedi matin je consulte au levé mon courrier, le Claudius m'a envoyé son adresse et numéro de téléphone.
Je passe à l'embarcadère des ferry et après renseignements les ferry qui partent en journée ne le font pas de Surat Thani mais de Don Sak une ville qui est à...................70 kms. Merci Claudius !
J'arrive à me prendre le ferry et arrive sur l'île à 12h30,je téléphone, pas de réponse. T'en penses quoi Marco ?
Je m'arrête dans un resto de route, je sors l'ordi, et la sonnerie du correspondant ''Claudius'' se met en marche ! c'est le CLAUDIUS !!
Nous nous donnons rendez vous sur la route,mais ce qui est incroyable c'est qu'il était sur le même trajet, et qu'il est passé devant moi au moment ou j'étais au restaurant. Sacré Claudius, il doivent bien rire à ''Pinnsagouel''.
Le copain a fait les choses bien, il m'a trouvé avec l'aide de son copain et voisin Patrick un logement de grande qualité, un petit bungalow dans une végétation agréable, et cuisine et table sur un bungalow communautaire, le style auberge de jeunesse. Vraiment une belle adresse à un prix de 15,50 euros. Je dis de nouveau le copain car avec ce choix de résidence il le mérite.
Le soir apéro de bien venue et petit resto.
Je ne mets pas une photo du Claudius, car je n'avait pas le grand angle sur l'appareil, et depuis qu'il ne fait pas de vélo.......
Allez à bientôt pour les aventures de l'île de Kô Smui.
Le Marcelou et Vinso
นอนหลับฝันดี
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAÏLANDE-mercredi 19 et jeudi 20 fevrier 2014 - 167 et 168ème étape.

Cliquez pour agrandir l'imageEtape jour:  THAP  SAKAE                      CHUMPORN
Distance jour:  134 km                              137 km
Déniv+jour:  362 m                                  869 m
Distance totale:  17285 km                      17422 km
Déniv+total:  140532 m                            141401 m
T°sur vélo:  35°C                                      35°C

Etape tranquille, route toujours excellente, mais sans trop de point d'intérêt, il n'est souvent possible de prendre des petites routes car il y a peu qui font l'itinéraire, les petites routes partent de la nationale et vont sur les villages, mais en arête, sans point de jonction. Dommage. Lorsqu'il y a possibilité je vais, grâce au gps. (finalement, ça sert !)
Le long beaucoup de point de vente de fruits dans des petites baraques en bois, et toute la journée je me gave de fruit, et cela depuis le Vietnam. Mais chacun sait que l'ananas n'est pas cher en Thaïlande,,
l'ananas ça mangue pas, il suffit d'avoir la banane ! ça y est il dégoupille comme la grenade dont je bois le jus tous les matins, et même si je le dis avec passion, de ramener ma fraise fait plutôt  pâle figure au milieu de ces fruits exotiques. Je me mange des pastèque entière (ça fait du liquide) des ananas entiers, je n'arrête pas.
Cette après midi j'arrête encore de bonne heure, je vais me mettre à l'eau. Je négocie sur un ''resort'' au bord de l'eau, 20 euros avec petit déj. mais les pieds dans l'eau. Par contre il n'y a personne, j'a l'impression d'être le seul. Peut être que j'aurai pu négocier mieux.
Les petites routes sont agréables surtout lorsque l'on peut les prendre le matin avant que le soleil ne chauffe. Seul inconvénient, les chiens. En Thaïlande, dans les campagnes il y a pas mal de chiens, et ils foncent sur le vélo en aboyant et s'arrêtent à un mètre de tes mollets. Sauf que tu gueules à chaque fois car tu ne sais pas si celui qui te charge a lu le règlement, s'il va s'arrêter ou te prendre le mollet.
Aujourd'hui, montagnes russes, ça coupe un peu les jambes, heureusement que le revêtement est toujours excellent.
J'ai eu de la chance également, car un scooter est venu me prendre le guidon et évidemment, la chute ! pour moi et pour le mec qui a glissé sur quatre à cinq mètres. Je ne sais pas comment il a fait car ça a été très rapide. Un grand bruit (le choc) et aussitôt à terre aussitôt debout ! donc rien pour moi. Mais Vinso que je ne cesse de protéger des chocs depuis son emplâtre. Rien il a l'air impec, la BoB va bien aussi. Et le mec ? il se secoue les bras et les jambes,( le vernis doit être enlevé) me regarde et remonte dès qu'il le peut sur son engin et repart, sans venir me voir, sans s'excuser, il se Thaï, un enfoiré !
Heureusement je n'allais pas vite car c'était le haut d'une côte et j'allai m'arrêter à un marchant de fruits. Les commerçants et les clients ont été très gentils avec moi. Des fois ça tiens à peu de chose, j'ai pensé à Michel P. qui lui doit passer sur le billard alors que moi qui n'a pas encore mis une seule fois le casque, sur cette chute brutale j'aurai pu aussi cogner la tête.
J'approche de l'île du Claudius, je suis à environ 200 km, ce sera pour après demain.
Petit repos ce soir dans une petite cabane avec ses plantations exotiques, j'avais le choix entre une chambre normale ou pavillon. J'ai pris le pavillon pour deux euros de plus, soit 12,33 euros. Il y a en face un marché de nuit, donc impeccable.
Allez bonne nuit.
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAÏLANDE-Lundi 17 et Mardi 18 fevrier 2014- 165 et 166ème étape

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour:  PHETCHABURI                                                  THAO KAO
Distance jour:  147 km                                                                88 km
Déniv+jour:  403 m                                                                      192 m
Distance totale:  17063 (avec les 42 de Bangkok)                    17151 km
Déniv+total:  139978 m                                                              140170 m
T°sur vélo:  38°C                                                                        38°C
Christine Mahot la présidente de l'association des amis et parents des enfants de Bousquairol me prie de faire passer ce message:
bonjour Marcel,
Merci à tous les donateurs et donatrices de 2013 et 2014, merci pour les enfants
en 2013, nous avons financé pour 1 peu plus de 11 000 €  ( transfert d'enfants à la montagne,matériel  informatique , table,  plantations pour le jardin , remplacement de matériel défectueux etc.....)merci de faire suivre ce message
nous espérons en faire autant cette année 2014
les préparatifs du loto vont bon train, cette année ce sera le 15 mars

Je me joins également à elle pour remercier tous les donateurs de la Marcelou, hier encore une promesse d'un groupe de copains avec qui j'ai quelques ''séminaires'' ont fait tourner le chapeau et résultat un don de 250 euros.
J'ai donc quitté Bangkok hier matin et finalement autant c'était assez galère pour rentrer(pas mis le gps) autant ça était facile (avec gps) pour sortir.
La route est toujours excellente, la température toujours aussi bonne, bref ! pas de raison de ne pas rouler aujourd'hui. Je rencontre deux fois des motards en Harley qui avaient une concentration à Pattaya côté est du golfe, une concentration internationale, où les organisateurs attendaient 15000 motards. Après chacun partait dans des directions différentes mais était accompagné par des motards de la police.. Sur mon itinéraire il y avait une trentaine de motos. Ils m'ont doublé en cours de route puis vu de nouveau à une station service où ils et je prenais un coca. Finalement les Harley ça n'avancent pas plus vite que Vinso.
Le soir la population d'un village se trouvant sur une colline et étant à forte concentration chinoise avait illuminée le village et un feu d'artifice a été tiré.
Aujourd'hui, je flâne le long du golfe de Thaïlande (mer d'orient) l'endroit me donne envie d'aller me tremper, cet après midi j'arrêterai tôt !
Ce midi je décide de m'arrêter prendre un coca et de manger un petit quelque chose, et je tombe sur un couple de Filandais/Thaïlandaise qui tienne ce petit resto et qui m'offre le repas et les boissons.
Discussion, photos, plusieurs amis passent et re-photos.....je reprends la route avec toujours ce petit vent de face, et je me demande si ce n'est pas le Claudius qui a branché des ventilateurs pour que je me fatigue un peu.
Finalement arrêt du convoi à 14h30 et direction la baignade. L'eau est bonne, c'est un délice. Une baignade, une douche, une bière et un petit repas, c'est pas facile la vie d'un itinérant......
Allez je vous laisse et je vais me coucher
Le Marcelou et Vinso
PS: j'ai mis la télé pour les infos, et à Bangkok ça chauffe, il ya pas mal de blessés des deux côté et mort (un) côté policier. Une demande de mise en examen a été demandée sur la première ministre.



Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAÏLANDE-BANGKOK-samedi et dimanche 15-16 février 2014-

Cliquez pour agrandir l'imageKrung Théb Mahanakorn Amon Rattanakosin Mahithrayutthaya Mahadilokphop Noppharat Ratchathani Burirom Udom Ratchaniwet Mahasathan amon Phiman Awatan Sathit Sakkathatiya Witsanukam Prasit
Tel est le nom de Bangkok en langue thaïe. cité des anges,ville immortelle et magnifique, aux neuf gemmes, siège du roi et des palais magnifiques, demeure des dieux incarnés, érigée par Visvakarman selon la volonté d'Indra Pour faire simple, Krung Thep !
Bangkok est une ville de contraste (comme le pays je pense). Les aspects modernes inévitables d'une grande capitale coexistent avec la tradition rurale siamoise. Chaque soir, les vendeurs ambulants gagnent laborieusement leur vie à l'ombre des gratte-ciel, des voitures de luxe. La cité historique (Rattanakosin) avec ses temples riches d'histoire et ses maisons de teck d'une autre époque, vit au rythme des monastères aux pieds des centres commerciaux.
Bangkok a été commencé seulement en 1782 par le roi Rama 1er de la dynastie Chakri, qui règne encore aujourd'hui. Le peuple voue une adoration à son roi et sa reine, ce qui inquiète d'ailleurs l'avenir si le roi venait à disparaître..... La ville connaît son plus important changement entre 1851 et 1868 avec les relations qui se nouent avec les occidentaux. Des traités sont signés, et évite au pays la colonisation. Bangkok deviendra à cette époque l'une des villes les plus importante d'Asie du Sud Est.
Le XXème siècle aura quelques tensions, et de nouvelles lois sont nécessaires pour structurer la ville. Si le Christianisme et l'Islam sont désormais autorisés dans cette ville bouddiste, les Chinois présents sur le territoire doivent adopter des noms Thaïlandais pour calmer les tensions raciales existantes.
La Thailande n'a pas été colonisée et n'a pas connu la guerre, même si sur la fin de la seconde guerre mondiale et l'alliance faite avec le Japon apportent quelques problèmes et voit Bangkok bombardée par les alliés.
Mais l'après guerre ne freine pas Bangkok dans une course effrénée aux constructions modernes. Métro aérien, métro souterrain.
Ce qui m'a frappé en rentrant sur la Thaïlande, c'est que dès les premiers kilomètres je sentais que j'étais dans un pays très différent des autres pays d'Asie du Sud Est, un pays structuré, avec des routes excellentes (jusqu'ici) un peu plus de propreté, des industries et quatre voitures françaises (en 3 jours) alors que absente depuis la Chine, et même quelques signes de courtoisie des voitures. Quel changement !
On ne peut pas être un mauvais pays si'l'on a quatre voitures française !
Bien sûr tout le monde a en tête la prostitution et  elle est là comme dans beaucoup de pays pauvre et le tourisme présent. Mais ici il y a en plus tous les soixante huitard et les gens de passage qui donne à la ville et au pays un semblant de liberté le jour et de fête la nuit tombée.
On a l'impression que l'identité thaïlandaise s'appuie sur une culture ancestrale et de migrations successives venues du Yumman et de l'influence de l'Inde proche.
C'est un peuple très religieux, (il doit y avoir un temple tous les kilomètres) imprégné des enseignements du bouddhisme qui fait que les habitants semblent tout prendre avec sérénité et philosophie. Mais derrière le sourire ?
Les deux jours ont été essentiellement tourisme, les temples, le palais royal, tour sur le fleuves et les canaux (3 heures) avec le marché flottant, puis hier après midi visite au concert qui était donné pour les manifestants toujours en occupation de l'artère principale du centre ville, même si vendredi soir la police a évacuée d'autres artères occupées. Pneus, sacs de sables disposés comme une ville en guerre, et de nombreux participants sur place. J'ai passé au moins deux heures avec eux. Je ramène  leur T-shirt ''RESTART THAÏLANDE'' Reform before election, faut bien aider. Mais ''batterie vide'' et oui !
Bon demain c'est le départ cap Sud, direction le ""Claudius""et son île Koh Samuï.
Allez bonne nuit
Le Marcelou et Vinso
 
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

THAILANDE-Mercredi 12 et jeudi 13 février 2014-163ème et 164ème étape.

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour:  KABIN BURI                    LADKRABANG
Distance jour:  104 km                            134 km
Déniv+jour:  197 m                                  421 m
Distance totale:  16740 km                    16874 km
Déniv+total:  139154 m                          139575 m
T°sur vélo: 36°C                                    39°C

Je n'ai toujours pas de connexion, et donc cela partira peut être demain. Le Wi-fi a l'air d'être moins présent qu'aux autres pays voisins.
Ce matin dès 6h30 à faire la queue pour faire tamponner le passeport pour sortir du pays, une heure de queue ! passage au poste de frontière Thaî, une heure de queue ! ce sont les même personnes qui quittent le Cambodge et rentrent en Thaîlande donc ces deux heures créent des conversations, des renseignements, des astuces...
Bien sûr on est sollicité pour réduire ces attentes par des propositions de policiers qui veulent arrondir leurs fins de mois. Je préfère attendre, même si le prix demandé n'est pas énorme pour un occidental, il ne faut pas encourager ce genre de corruption. J'attends.
Dès mon entrée sur le territoire Thaï, je suis surpris par la qualité de la route, la propreté des cafés et restaurants et de la non utilisation du klaxon. Rouler dans le silence, que ça fait du bien. Le parc à voiture n'est pas très vieux, les voitures roulent à une vitesse qui semble être comme chez nous et la qualité de la route est excellente.
Autre chose qui m'étonne, je trouve une carte routière du pays au poste d'essence qui est aménagé comme en occident, avec petit centre de ravitaillement de boissons et de nourriture. Je n'a pas trouvé une carte routière depuis la Turquie...
Les gens sont souriant et agréables lorsque l'on demande des renseignements ou lorsque l'on consomme sur une buvette de route. Le jus très frais de canne à sucre est excellent.
Prix de l'hôtel et du restaurant de ce soir très bas, et effectivement beaucoup moins cher que le Cambodge. Puis les gens ont l'air de manger beaucoup plus tard le soir.
Les premières impressions sont excellentes, elles sont donc à confirmées.
Je vous quitte et vous dis à demain.
jeudi 13 février 2014
La route étant excellente sur les premiers 100km et un peu moins bonne, mais bonne sur les 34 derniers kilomètres me font arriver très tôt en début d'après midi, je ne suis qu'à 30 ou 4à du centre de Bangkok, mais je ne rentrerai que demain matin afin d'avoir le temps de choisir le quartier du repos pour visiter la capitale.
La journée a été agréable à rouler, d'abord sur cette nationale en excellente état, de la circulation mais une zone assez large pour vélo et des voitures silencieuses (bonne état), sans klaxon !
J'ai fait des pauses de fruits le long de la route, même une pastèque entière afin de supprimer la soif. Petite restauration sous une baraque le long de la route, gens souriants, petit prix et bonne qualité.
Après j'ai pris une route de campagne pour finir le trajet, malgré que ce soit une petite route, beaucoup de circulation, et je me demande si c'était une bonne idée de changer de route. Nous étudierons mieux les prochains parcours. Beaucoup de rizières, il ne faut pas oublier que la Thaîlande est le premier producteur de riz devant le Vietnam et le Cambodge.
Je me suis pris un hôtel à côté d'un énorme marché du soir, ce soir flânerie et repas plein air.
Aujourd'hui je suis plus près de ma Peggy car elle est à Rome pour quatre jours et moi qui a fait cap plein ouest, mais pas assez chacun pour se voir.
Le Marcelou et Vinso.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 7 octobre 2016