SLOVENIE - CROATIE

Impressions sur la Croatie

Ce que j'ai aimé en Croatie
  • sa magnifique côte, sans doute la plus belle que je connaisse, une multitude de petites baies avec ses petits villages. Splendide !
  • la pureté de son eau de mer, une merveille
  • des villes merveilleuses comme Zadar, Tragir et sa perle Dubrovnik
  • ses îles
  • les Croates, même si il faut faire attention à la roublardise.
  • Le très peu de circulation sur la route côtière, qui doit être infernale l'été

Ce que je n'ai pas aimé
  • la grenouille Croate, avec sa pluie et sa bora
  • la quantité de pancartes ''zimmer,sobe,camere,room, apartmani" qui entraîne les constructions hasardeuses et inesthétiques.
  • sa saison de ferry pas lancée qui m'a empêché de sauter d'île en île.
 
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Samedi 13 avril 2013-28° étape-

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour:  Slano-Cavtat
Distance jour:  65 kms
Déniv+ jour:  2090 m
Distance totale:  2481 Kms
Déniv+ total:  22900 m
T° sur vélo:  20°C

Dobra vecer svima
On passe une bonne nuit dans les cinq étoiles, et que dire du petit déjeuner....
Je pars tôt, et j'ai bien fait, car le dénivelé sera important et les travaux sur route aussi.
J'arrive à Dubrovnik assez tôt, j'aurai donc tout le temps pour visiter cette très belle ville. Les Toulousains avons un lien particulier avec Dubrovnik, car nous avons offert les tuiles de la vieille ville pour sa reconstruction. Il faut savoir que Zadar et Dubrovnik ont été les deux villes le plus bombardées de l'Adriatique.
J'y passe un bon moment, il fait soleil, la ville est magnifique.
Départ sur Cavtat pour le début de l'après midi, et je croise André et Karla un couple de Brésilien en balade sur l'Europe. Super sympa !
Le dénivelé et le soleil ont raison de moi dès 20 h et jusqu'à 6 h 30 d'un trait.
Sutra moze biti
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

vendredi 12 avril 2013 - 27° étape -

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour:  Zivogosce- Slano
Distance jour:  98 kms
Déniv+ jour:  2090 m
Distance totale:  2417kms
Déniv+ total:  22900 m
T° sur vélo:  20°C

Pozdrav dobri ljadi !
Je pars de bonne heure, mais le temps semble un peu perturbé. C'est bien de partir tôt, Dubrovnik environ 135 ou 140kms, je les tenterai bien.
Je vais vite revoir la copie, car le vent se lève, de face et suffisamment fort pour t'obliger à pédaler dans les descentes. Puis des petites averses viennent mourir sur mon beau crâne. Je profite d'un pour faire un arrêt oeuf au plat/bacon, café. Beaucoup de travaux sur cette route, la DDE prépare les vacances !
Passage en Bosnia Herzegovinia, de quelques kilomètres, plus traversée que la Slovénie.
Puis vient un passage magnifique, une merveille de travail de maraîchers, sur xxxxha (j'ai oublié) . Des jardins alimentés par des canaux, on va à son jardin en barque. La terre est d'une très grande finesse, c'est la première fois que je vois des terres sans pierres et roches. Une splendeur de cultures. Je pense à Joseph qui serait comblé de voir cette animation dans ces jardins. Les fruits et légumes sont vendus sur le bord de la route.
Je décide de m'arrêter à l'un des stand, dont un qui me semble agréable, bien placé sur une hauteur, et bien achalandé. J'ai de la chance, je tombe sur une jeune fille gentille, souriante et ayant un gros coeur. Nous restons à discuter Andréa et moi pendant très longtemps, elle me fait tout goûter, une mandarine, les premières fraîses, le citron confit, des amandes avec du citron confit, etc..etc... Evidemment ce sont des produit sans traitement, bio. Elle est contente lorsqu'il y a des Français, car ils goûtent tout.
Puis elle me fait un sac avec des pommes, des mandarines, un gros citron jaune, des figues sèches et un pot de confiture fait maison. Je l'arrête, car je n'ai qu'un vélo, car si je l'écoutais j'emmène un peu de chaque produits....Merci Andréa, Merci !
De nouvelles côtes m'attendent, et le vent est toujours là ! Andréa m'a dit que demain beau temps et pas de vent.
Je suis à Slano, et je me pose la question si je continu sur Dubrovnik (je suis à 30 kms) ou si je commence à chercher n endroit. Je suis devant un hôtel cinq étoiles, je bois un coup d'eau et arrive un monsieur  qui engage la conversation sur mon voyage. Au bout de cinq minutes, il me fait signe de le suivre et que je suis son invité ce soir (c'est le patron de l'hôtel) . Tout compte fait je ne donne pas suite à mon envie de continuer sur Dubrovnik. Il me dit que tout sera payé, si j'ai soif.... C'est vraiment mon jour de chance.
19h30 j'arrive au restaurant, une place est réservée, il me demande ce que je veux manger, commande au personnel un superbe vin ( y a du bon vin !) et me laisse. Ensuite je suis au bar pour prendre un café et il passe dire à la femme de ne pas prendre en compte les consommations. Que dire ? Merci, Merci!
En plus le restaurant est excellent, l'hôtel un palace avec la mer sous sa fenêtre. Une belle adresse. Je vous laisse l'adresse : hôtel Admiral Slano; www.hoteladmiral-slano.com
Voilà, la journée se termine, je vais faire un bon dodo, un bon petit déjeuner et départ sur la visite de Dubrovnik. J'arrêterai peut être le vélo quelques instant devant un hôtel de 4 ou 5 étoiles....
Napravite dobar noc kao ja
Le Marcelou et Vinso (qui se trouve à l'abri dans une salle fermée de l'hôtel)
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Jeudi 11 avril 2013-26° étape -

Cliquez pour agrandir l'image
Etape du jour: Jesnice-Zivogosce
Distance jour:  84 kms
Déniv+ jour:    1243 m
Distance totale:  2319 kms
Déniv+ total:  20510 m
T° sur vélo:  22°C

Prozdrav svima
Départ sous la pluie pour 1/2 heure seulement, après plein soleil,ça fait du bien !
Route côtière toujours aussi agréable et toujours d'aussi belles criques dans des petits villages, c'est la Corse avec la montagne sur la gauche, la mer à droite mais sur 1500 kms, et d'une eau toujours aussi limpide.
Petit arrêt au guichet banque et à l'alimentation. Visite de Makarska, je cherche un magasin de vélo, pour changer les patins de freins (déjà) mais fermé, ouverture qu'à dix sept heures. La sieste doit être bonne.
Petite route tranquille, et je plante la tente à 10m de la mer. La petite bière de l'étape assis au bord de l'eau, elle est pas belle la vie ?
Je fais la connaissance de Marseillais, qui en camping car ont parcourus le monde avec les trois enfants. Il sont sur la rentrée... J'ai oublié leur site pour le mettre sur les liens, j'espère le retrouver sur google, sinon Marseillais si vous me lisez, envoyez moi votre adresse blog.
Je m'endors au son des vagues qui viennent mourir sur la plage.
Poslovite
Le Marcelou et Vinso



Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Mercredi 10 avril 2013-25° étape-

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour: Primosten-Jesenice
Distance jour:  79 kms
Déniv+ jour:  865 m
Distance totale: 2234 kms
Déniv+ total:  19267 m
T°sur vélo: 19°C
Hi svimq
Belle journée encore aujourd'hui, malgré un départ sous la pluie (fine) de 1/2 heure. Après soleil !
A mi chemin, j'ai croisé mon premier routard Français, un Breton (he oui Ronan, là aussi) de Quimper at qui était en train de faire une boucle d'Europe. Un bourlingeur qui a de nombreuse balades à son actif.
Nous discutons un peu, et il me dit ""tu as un couple de Français à 4kms de là, tu devrai les rattraper, ils sont de ....Toulouse ! "  Je reprends donc la route assez content de voir des Toulousains .
A un moment il faut quitter la route de Split pour visiter Tragir surnommée la petite Venise de l'Adriatique. Tant pis pour les Toulousains s'ils ont pris la route de Split. Un petit marché bien sympathique, je fais mes emplettes de fruits, et je m'avance en mangeant déjà une poire lorsque j'aperçois deux jeunes assis sur un pont à côté de deux vélos. Ce sont mes deux Toulousains. Nous faisons connaissance avec Camille et Xavier, qui sont partis le 03 mars 2013 de Strasbourg (tous les Toulousains ne partent pas du Capitole) ce qui raccourci quand même puisque nous avons à peu près 1000kms de différence.
Nous décidons de visiter un petit peu Tragir et de faire route ensemble jusqu'à Split, ou Xavier devra (ou pas) changer sa BoB pour des sacoches avant et arrière.
Je les laisse proche d'un magasin de vélo, j'en profite de visiter la ville, et peut être nous reverrons nous après partage des adresses et blog. Deux jeunes bien Sympathiques.
Split est une très belle ville, et j'ai l'impression qu'il doit être plaisant d'y vivre.
Je quitte la ville, afin de me mettre sur la route de Dubrovnik qui doit être à 300 kms ?  (je crois)
Après cette belle journée, je décide d'aller au resto, et c'est au bord de l'eau que je me fait une petite entrée avec du jambon fumé de cochons noirs qui vivent en liberté en automne pour se nourrir de glands ramassés en forêt. Puis poisson et le tout avec un verre de vin blanc (qui est excellent).
La vie est belle !
Je me pose la question si les Croates qui vont rentrer dans l'Europe en juillet, font comme les Grecs (et le Fançais ?) une certaines liberté dans les Impôts. Tous le long de la côte (et sur les îles, presque toutes les maisons ont un  ou deux étages pour la location touristique. Apartmani, sobe, zimmer, rooms sont les panneaux sur pratiquement toutes les maisons, sur les quais de ferry les particuliers t'accostent pour te proposer un appart ou une cambre. Y a -t-il les déclarations d'impôts de fait à chaque fois, sachant qu'il préfère le liquide et en Euros si possible.....
Bonne nouvelle aussi, j'ai eu un e-mail du Lions club de Portet sur Garonne, m'expliquant les difficltés qu'il ont pour rentrer dans les listes internationales, mais qu'ils étaient présents pour suivre le tdm et qu'ils maintenaient cette aide pour les enfants de Bousquairol. Bonne nouvelle, et j'en attendais pas autrement d'eux. Merci d'avoir rassuré, d'avoir envoyé un e-mail.
Laku noc vidima se sutra
Le Marcelou et Vinso

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Mardi 09 avril 2013-24° étape-

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour Sukosan-Primosten
Distance jour:    98 kms
Déniv+jour:    1021m
Distance totale:  2155 kms
Déniv+total:  18402 m
T°sur vélo: 19°C
Hi svima !
C'est sous une pluie battante que je prends le départ, il ne fait pas froid donc faut avoir le moral. J'ai bien fait car 10h47 plus de pluie, le soleil. Heureux !
Toujours la route côtière qui est magnifique, je prends quelques photos, mais j'aurai sans arrêt l'appareil sorti pour des criques que nous envie la côte d'azur. L'eau est claire, il y a énormément d'oursin et c'est un signe de la pureté de l'eau.
J'ai croisé un petit Suisse qui revenait de Grèce, il était en train de réparer ses freins hydrauliques. Il n'était pas content d'avoir pris cette formule de freinage. Daniel, très jeune, sympa et déjà du métier. Il m'a mis en garde contre les chiens Grec, un poison parait il.
Beaucoup de personnes vont aux respountchous, et les vendent sur le bord de la route, apparemment il y en a pas mal.
Quand à la DDE Croate elle s'active, depuis hier je ne vois q'eux sur les routes, ils doivent préparer la saison d'été. Comme en France et en Italie,  ils sont dans des habits d'un orange vif. Il paraît que cette couleur a été choisie pour éviter que les employés s'endorment au travail. Je ne sais pas si c'est vrai. Par contre sur un chantier ils étaient une dizaine ou douzaine, deux avec la pelle (il n'y en avait que deux),deux à la sécurité de circulation avec les panneaux rouge et vert, et les autres qui attendaient. Mais le principal c'est d'être présent à la pelle.
Une petite visite à la cathédrale St Jacques (Unesco), ne pas oublier la culture.....
Voilà simple journée au soleil (à part le départ) et qui j'espère en annonce d'autres. Demain je devrait être à Splitz qui parait il est une ville superbe, on la visitera.
Dobra vecer i laku noc
Le marcelou et Vinso 
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Lundi 08 avril 2013 -23°étape-

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour: Karlobag-Sukosan
Distance jour:  128 Kms
Déniv+ jour:      1457 m
Distance totale: 2057 kms
Déniv+total:    17381 m
T° sur vélo :  16°C

Dobra vecer za sve vas
Après avoir scruté le ciel, je décide de mettre le short, bien sur la Bora souffle encore mais beaucoup moins qu'hier, la grenouille la donne à 20km/h.
Bon petit déjeuner, lard, oeufs, confiture, yaourt, jus d'orange. Je peux partir.
Petit problème en réglant ma note, elle a changée de trois euros par rapport à l'annonce, ce n'est plus la même personne à la reception, je dis que je ne suis pas d'accord en montrant le montant que la femme avait fait lors de la réception. Après beaucoup de palabre, ils décident que la différence sera le garage du vélo ! Je suis vexé de mettre fait avoir.
Bref ! c'est départ sous un vent encore présent et bien sur frais. Les premier kilomètres sont assez pénibles, la bora n'est pas très forte mais bien stressante par les écarts qu'elle me fait faire sur la route. Elle souffle sur le côté gauche de la route (nord) et m'envoie de temps en temps sur le côté précipice (mer). Suivant la configuration de la route le vent m'est favorable (dans le dos) et quelque fois de face, mais le plus souvent favorable. J'ai aussi la chance de n'avoir que très peu de circulation, je roule donc au milieu de ma voie (pour les écarts) et lorsque je l'ai de face, je roule à gauche la parois des falaises me protégeant.
10h47 fin du vent, je suis un homme HEUREUX, PLUS DE VENT !!  DU SOLEIL, un paysage délicieux et une route agréable. HEUREUX, ça fait longtemps depuis que je suis en route que j'ai ces conditions pour la journée.
J'arrive donc à Zadar en début d'après midi, je visite la vieille ville, et je me fait même une petite Glace au soleil.
Zadar fut l'une des villes la plus touchée par les bombardements de 1991/1995, et il est surprenant de voir à la vitesse que les Zaldarois l'ont reconstruite.
Je continue sur la route de Splitz.............

Un e explication pour les écoles, lorsque vous avez l'emplacement souris mis sur la rubrique école, il apparaît en blanc les noms des écoles. Vous cliquez sur le nom de votre école, et dans cette page vous avez ''commentaire'' posez les questions des enfants, lorsque le commentaire est plein (je ne me souviens plus le nombre de mots qu'il supporte) si vous avez d'autres questions vous refaites un commentaire, et autant de commentaires que vous voulez.
J'explique ceci, car je suis surpris du silence et comme je n'ai plus les e-mails des professeurs et institeurs/rices......
J'espère avoir été assez explicite.

Nakan sretan dan, ja kazem laku noé

Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Dimanche 07 avril 2013

Cliquez pour agrandir l'imageMa forfanterie leur semblait sans avenir, il y avait quelque chose d'excessif en moi, qui leur annonçait le dégonflement. (?)

Dobra vecer svima
Ce matin je me suis dégonflé à prendre la route, en effet tôt dans le matin un vent fort s'est mis à s'exprimer. C'est la Bora, un vent froid de l'Adriatique. Il vient des sommets côtiers vers la mer.
La Bora peut souffler deux à trois jours, elle souffle en bourasque ce qui la rend désagréable et surtout imprévisible, ele me ferait prendre des risque sur la route côtière et je préfère rester sur place.
Je mets une photo montrant les petits moutons sur la mer.
Je me trouve un hôtel, 31.65 euros avec le dîner du soir, buffet à volonté (soupe,entrée à v, 3 viandes,1 poisson et dessert) à ce prix là, je reste !
Je me suis promené ce matin à pied dans le village, et la balade confirme la sage décision que j'ai prise, car à pied des bourasques m'ébranlées (n'oublies pas l'accent).
La grenouille Croate (ça y est, je l'ai fait) annonce un radoucissement du vent à 20km/H, tandis que ce matin il était à 38, et à combien les bourasques ?
C'est dommage que ce vent n'ait pas venu une journée plus tard, car je suis à un jour de vélo de Zadar, la plus vieille ville de Croatie, une ville ou le vent aurait pu souffler deux à trois jours.
J'en profite aussi pour faire de la lessive, de la recharge d'appareils, de visiter ce petit village, de prendre un café dans un bistrot, remplit ce matin de vieux hommes, mais ça n'a pas pris, aucun contact.
Voici une journée cool, mais j'espère partir demain, j'ai déjà fait deux fois le tour du village.
Laku noc, vidimo se sutra
Le Marcelou et Vinso (qui est à l'abri dans la salle de gym de l'hôtel)
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

vendredi 05 et samedi 06 avril 2013- visite de l'îleia et 22°étape

Visite de l'île de Krk                                                      Etape Polar-Karlabag
Distance jour:  46 kms                                                  Distance jour:  61 kms
Déniv+ jour:  670 m                                                      Déniv+ jour:  1621 m
Distance totale: 1866 kms                                            Distance totale:  1929 kms
Déniv+ totale: 14303 m                                                  Déniv+ totale:  15924 m
T° sur vélo:  11°C                                                            T° sur vélo: 11°C

Hi svima i bilo
Départ sous la pluie. Pour moi c'est toujours le Repartir En Route ! Donc pluie, mais pas de vent, pas de ferry non plus puisqu'il sera pour demain matin 7H 30.
Mais aujourd'hui ce n'est pas la pluie qui va me gâcher ma journée, j'ai décidé d'être heureux car c'est bon pour la santé. Je roule donc tranquillement, je dialogue(j'essaie) avec quelques vieux de villages.
Il est 16h et la pluie s'intensifie et c'est dans un tout petit village ou je tente de me mettre à l'abri, que je vais prendre contact avec mes futurs propriétaires de ma nuit. Me voyant frigorifié, il me dit de venir boire quelque chose.
  • Snaps ?
  • non, hvala
  • C'est bon pour la santé
J'ai un verre vide d'office dans les mains, et le père me verse un bon verre de snaps (4hde l'après midi !) Le père lui doit avoir la santé......
La discussion est quand même difficile, car ils ne sont pas tout jeune (au moins 65 ans) et très réservés. Tant pis c'est dans le regard qu'est le langage du monde.
Douche pas très chaude, mais......
Je suis interloqué par des chants, je vais voir et c'est un hommage à une stèle de deux hommes morts en 1975 pour l'un et 1995 pour l'autre. Deux hommes du villages morts pendant cette terrible guerre si proche de chez nous. Les hommes du village, sous les parapluies entament des chants qui sont jolis, mais qui vous glace un peu. Ce chant des hommes est traditionnel, soit dans des églises, dans une salle ou dans la rue. C'est le klapa, chant polyphonique traditionnel Dalmate. J'ai eu la chance d'assister à ce chant, mais mon ''père'' n'a pas voulu en rajouter, je n'ai pas insisté.
Ce matin réveil à 5h30, pour un départ à 6h30 pour le ferry. Toujours départ avec la pluie, ça commence à être ''anormal''comme disait la  dame hier soir. Anormal, mais je suis dessous !
Donc ferry pour l'île de Rab, une de ces nombreuses îles qui sont sur cette côte Adriatique. Elles sont 1185 , toutes différentes, boisées ou dénudées, habitées ou désertes.
Je débarque sur cette île, toujours avec la pluie qui à due venir avec le ferry elle aussi. C'est une traversée d'une grande tristesse, car pas un chat dehors (on comprend un peu) tout est fermé, je pense que les îles fonctionnent pleinement avec le tourisme, et ce n'est pas encore partit. C'est l'île des naturistes, beaucoup de camps.
Elle est vite traversée, et nouveau ferry pour rejoindre la route de la côte.
Par contre une bonne surprise est venue au terme de cette traversée (1/4 H) plus de pluie, ciel voulant devenir clair, bref au fil de la route j'ai enlevé le poncho, mis le coupe vent que j'enlèverai un peu plus tard, le buff, les gants. C'est un vrai plaisir de pédaler avec le beau temps, même si ça grimpe.
Si demain il fait ce temps, en short !
Oui ! Marco tu me demandes si ça marche avec le Lions Club ? je dois te dire que je suis un peu déçu, car je n'ai pas eu de contact avec eux depuis la banderole du Capitole. Je suis un peu déçu car j'espérai sur la France et l'Italie un peu d'argent pour les enfants. Je leur ai donné la route de la Croatie.... J'espère qu'on arrivera à faire quelque chose.
allez I ma s vremenom sutra.
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Jeudi 04 Avril 2013-21° étape-

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour: Bakar-Krk
Distance jour:  53 kms
Déniv+ jour:    1618 m
Distance toale:  1822 kms
Déniv+ total:  13659 m
T° sur vélo:  13°C

Hi svima
Ce matin départ pour l'île de Krk.
Je ne vous avais raconté  mon escale d'hier. J'avais une adresse d'un hôtel à prix intéressant. Je m'arrête à cet hôtel et vu la bâtisse, le village, le lieu je me pose la question si le prix prévu sera tenu.
Effectivement, 30 euros avec le petit déjeuner. Pas chère et intéressant avec cette fraîcheur.
C'est un ancien bâtiment qui est sans doute de l'ancien régime, et géré sans doute de la même façon..
Grande chambre mais pas chauffée, mais c'est pas chère.
Au sol du film de polystyrène, mais c'est pas chère.
Douche eau froide, mais c'est pas chère.
Chauffage en panne, mais c'est pas chère.
Repas: soupe de tomate rallongée avec pas d'eau, mais pas chère.
Rizetto porc, avec mon réchaud je fais mieux, mais c'est pas chère.
petit déjeuner, correct, oeuf,lard,jambon,beurre confiture,jus d'orange et café. Café pas très chaud, mais c'est pas chère.
J'ai l'occasion de croiser les femmes de chambre, pas de jeunes Suédoises de 25 ans mais des Croates de 60 ans, c'est moins chère.
J'entends d'ici mon Jean Paul (étape de Marseille) me dire " et de quoi tu te plains,peuchère''.
La plaisanterie étant terminée, c'est avec la forme qu'il faut emprunter cette route de Krk.(voir le déniv+) Mais la température est bonne, il y a du vent léger mais ARRIERE, enfin !
Bref, je flâne, le paysage est joli, le soleil essaie même de percer. Je sens que ça commence .....
J'ai la bonne idée de demander à l'infos tourisme des précisions sur les ferry de Baska, car ils me disent qu'il n'y a plus de ferry à Baska, il faut revenir sur Valbiska. Pas beaucoup de choix dans l'horaire, 7h20 ou 18h20 pour le ferry de l'île de Rab. Il y aura donc demain encore de belles côtes. Je crois que le Claudius a intérêt de s'entraîner car en rentrant je pense qu'il va être dans ma roue.......
Sutra moze biti
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Mercredi 03 Avril 2013-20° étape-

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour: Kozina (Slovénie) à Bakar (Croatie)
Distance jour:  87 kms
Déniv+ jour:    831 m
Distance totale:  1769 kms
Déniv+ total:    12041 m
T° sur vélo:  6°C

Pozdrav svima
Départ par une petite température, un vent froid.
Je suis heureux de commencer par une montée, ça réchauffe de suite le corp. Le vent est encore de face ! je l'aurai un jour, je l'aurai.....
vous pouvez railler, mais n'oubliez jamais qu'un jour ou l'autre, c'est celui qui raille qui l'a dans le train, comme disait P.Desproge.
Je suis un peu inquiet, car je longe l'autoroute, du moins je l'entend (et ne la voie pas) et il me semble d'après ma carte que je ne devrai pas. Inquiétude car les villages ont l'air d'être bien espacés.
Je vais arrêter une voiture, mais voila lorsque les Slovènes sont lancés, ils ne s'arrêtent plus. Problème de frein ?
Après peut être une dizaine d'essai une voiture s'arrête quand même. Normal c'est une voiture de marque Française (donc il y a des freins) et les deux garçons très sympa. Je me suis donc trompé, j'ai bien fait de m'arrêter. Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant.
Sept kilomètres pour se chauffer, rien de grave, et les gens heureux n'ont pas besoin de se presser (proverbe Chinois).
La route de montagne (on doit être env. à 700/800m) est magnifique, et malgré la fraîcheur, je me régale.
11h47 au revoir la Slovénie, bonjour la Croatie.
C'est la descente sur Rijeka, avec un petit arrêt casse croûte, les montées ça creuse.
Je ne trouve pas d'intérêt particulier à cette ville, et je la traverse sans faire de détours. Le vent est un peu plus fort (côte) mais toujours aussi frais malgré ce ciel qui est quand même beaucoup moins couvert que ce matin et les autres jours. Je suis confiant pour les jours à venir.
Arrêt à Bakar, petit port tout près le passage de l'île de KRJ qui recevra ma visite dès demain.
Pour se réchauffer, douche froide!! (j'aurai préféré chaud !)
Laku naë
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Mardi 02 Avril 2013 -19° étape-

Cliquez pour agrandir l'imageEtape du jour: Moncalfone-(I) à Kozina (SL)
Distance jour: 52 kms
Dénivelé jour: 1265 m
Distance totale: 1682 kms
Déniv+ total : 11210 m
T° sur vélo:  8°C
Vent: 33 km/h

Poz dra vi vse
Il y a des jours ou il faudrait rester au lit.
Départ avec la pluie et un vent fort (33km/h) et glacial, de FACE !!! pour avancer avec le pancho, c'est l'idéal. Il faut appuyer comme un forcené sur les pédales et je n'avance pas.
10h04 la pluie s'arrête, je quitte le poncho, c'est mieux !
11h 16 la pluie revient, je remets le poncho, c'est la traversée de Trieste.
11h 40 la pluie s'arrête de nouveau, et j'enlève de nouveau le pancho.
Il y a un proverbe chinois, qui dit (à peu près cela) Ce n'est pas grave d'aller doucement, c'est l'immobilisme qui est grave. J'ai pensé  ce proverbe ce matin, et je trouvais qu'il avait raison le père en disant ça, car malgré tout on avance, on progresse.
Deux rafales de vent m'ont quand même envoyées, une dans le trottoir, l'autre contre un muret.
Je ne sais pas si Sylvain tu as pris la route de Trieste-Basovizza-Pesak, mais la frontière il faut se la gagner. 20 kms de montée avec un ou deux passage à 8%. Le tout avec le vent de face qui te fait pédaler même  dans la descente sur Kozina tout en freinant pour éviter les écarts.
Une journée qui fait mal aux jambes, mais qui doit attaquer les bourrelets de côté et la brioche.
Donc à 14h41 je disais au revoir à l'Italie et bonjour à la Slovénie. Pour l'instant je ne peux en parler longuement, car j'avais la tête baissée dans les épaules pendant cette journée, si ce n'est que entendre le langage est moins agréable  que le joli Italien.
Demain prévision de pluie mais pas de vent, et il semble que en descendant vers l'Adriatique les prévisions sont meilleures. Enfin !
Poslovite
Le Marcelou et Vinso
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 7 octobre 2016